Home / Enfant / Les problèmes de vue chez les enfants

Les problèmes de vue chez les enfants

Les yeux de nos enfants sont relativement fragiles. Il est donc important de les surveiller dès la petite enfance pour éviter tout problème de vue. Quelques conseils à prodiguer aux parents.

Les six premières années de la vie sont les plus cruciales pour la santé de l’œil et la vue à long terme. Les yeux des enfants devraient être examinés régulièrement puisque plusieurs problèmes de vision et maladies des yeux peuvent être détectés et traités tôt. Si un problème des yeux ne reçoit pas les soins appropriés (surtout avant l’âge de 6 ans) il peut provoquer la perte permanente ou une réduction de la vision.

Il est alors de l’initiative et du rôle des parents de faire attention aux signaux d’alerte et de les compléter par des examens réguliers. Mais comment détecter une myopie, un astigmatisme ou une hypermétropie ? Découvrez quelques signes qui peuvent vous aider.

L’hypermétropie

L’enfant qui fait beaucoup d’efforts pour voir de près est hypermétrope : son œil est trop court, l’image reçue ne se forme pas sur la rétine mais en arrière. Il compense cette défaillance par une accommodation permanente qui à l’origine de fatigue visuelle et parfois de maux de tête. Aussi, un enfant fatigué, qui a les yeux rouges ou encore un enfant agité avec des problèmes de concentration peut alerter. Sachez en outre, qu’il est possible qu’une hypermétropie légère peut passer inaperçue dans l’enfance car le cristallin en se bombant va redonner une vision nette de près. En revanche, si elle est forte, il est nécessaire de faire porter à l’enfant des lunettes adaptées.

La myopie

A l’inverse de l’hypermétropie, l’enfant myope voit mal de loin car l’œil est trop long : la distance entre la rétine et la cornée est trop grande, donc l’œil ne parvient pas à faire la mise au point sur les objets lointains. Les signaux d’alerte : l’enfant se colle à l’écran ou lit le nez dans son livre, il plisse parfois les yeux ou ferle un œil. La myopie est souvent héréditaire et peut augmenter avec le temps. Si l’un des parents est myope, la surveillance est alors doublement recommandée. Elle se corrige par le port permanent de lunettes et un examen tous les six mois est recommandé pour suivre son évolution afin d’apporter la correction adaptée.

L’amblyopie

L’amblyopie désigne une faible acuité visuelle d’un ou des deux yeux. Compensé par l’autre œil, l’œil faible ne travaille pas et faute de traitement il peut perdre totalement son efficacité. L’amblyopie peut passer inaperçue mais vous pouvez tout de même être alerté par un port de tête inhabituel, destiné à utiliser au mieux l’œil actif. Un traitement avant l’âge de 2 ans permet de récupérer 100% de la vision. Avant 6 ans 50% seulement, et au-delà, la vision restera définitivement basse.

L’astigmatisme

Un enfant astigmate a une vision déformée des objets : la courbure de la couche cornée est irrégulière, les objets apparaissent donc déformés. La vision est ainsi médiocre, de près comme de loin. Qu’il regarde son cahier ou le tableau, l’enfant confond des lettres proches comme le H et le M ce qui conduit à des difficultés d’apprentissage. Autre signe : Il a du mal à retenir ce qu’il lit et à se concentrer sur son travail. Ce défaut est à prendre au sérieux, car il peut conduire aux formes les plus sévères d’amblyopie.

Dans tous les cas, la prévention est primordiale pour prendre soin des yeux : respecter les bonnes distances pour lire, regarder la télé et l’écran d’ordinateur, limiter les activités qui nécessitent le travail des yeux, consulter une fois par an l’ophtalmologiste.

Source: linfo

About Rédaction

Check Also

hand-spinner

Hand spinner : les écoles françaises commencent à l’interdire

Drôle de petit objet tournant comme une toupie entre les doigts des enfants et adolescents …