Home / psychologie / Comment les combattre les phobies ?

Comment les combattre les phobies ?

La phobie est différente de l’anxiété ou de l’angoisse qui sont des manifestations minimes de la peur par rapport à la phobie. Cette dernière est caractérisée par une peur panique qui peut atteindre une proportion inimaginable et qui paralyse la personne qui en souffre.

On distingue quatre sortes de phobies, celles classées comme sociales, celles qui sont spécifiques, les phobies de situations et les phobies des animaux. Dans tous les cas, des traitements existent pour vous aider à guérir de votre phobie.

La phobie

Les personnes atteintes savent très bien que leur peur n’est pas justifiée et n’est pas proportionnelle à la situation ou à l’objet de leur réaction. Mais elles ne peuvent pas la contrôler. Cette peur maladive leur pourrit la vie et celle de leur entourage. Cela devient un handicap qui les empêche de vivre leur vie normalement.
Les phobies les plus connues

Les phobies sont regroupées en 4 catégories :

Les phobies des animaux ou la zoophobie. A titre d’exemple, la peur panique des serpents (l’ophiophobie), des souris (la musophobie) ou des oiseaux (ornitophobie). Et La plus répandue est celle des araignées, on parle alors d’arachnophobie. Ce n’est pas l’animal en lui-même qui fait peur mais plutôt l’appréhension de son mouvement, de ses cris, de ses attaques.

Les phobies de situations qui se déclenchent quand la personne se trouve dans un lieu clos (la claustrophobie) ou la peur de l’eau (l’hydrophobie), des hauteurs ou des avions (l’aéroacrophobie).

Les phobies sociales comme la phobie scolaire chez les enfants, la tokophobie qui est la peur de l’accouchement, la phobie du lundi qui est vécu comme une véritable torture à chaque fin de semaine, l’agoraphobie ou la peur de la foule et des espaces découverts.

Les phobies spécifiques comme la dysmorphophobie qui est la peur de son aspect physique.

Ce ne sont que les phobies les plus courantes parmi les 6456 types de phobie recensés aux Etats-Unis.

 

Traiter ses phobies

Les phobies sociales sont la forme la plus grave des phobies. Elles sont très handicapantes et peuvent provoquer des dépressions ou amener la personne atteinte à boire de l’alcool ou à consommer de la drogue.

Si la personne atteinte peut éviter d’être confrontée à l’objet de sa phobie et continuer à vivre normalement, le traitement n’est pas nécessaire. Par ailleurs, la prise d’anxiolytiques aide à calmer le trac, à atténuer la peur et à affronter la crise.

Le patient a besoin d’être écouté et d’être compris, le soutien psychologique et/ou psychiatrique est conseillé pour aider la personne à comprendre, à déterminer l’origine de sa phobie et à lui apprendre à faire face. On obtient aussi d’excellents résultats avec la sophrologie, les thérapies comportementales et cognitives et le traitement par la réalité virtuelle.

About Rédaction

Check Also

motivation bureau

5 astuces pour se motiver au bureau

Parfois il y a des jours où vous êtes démotivé à cause d’un souci au …