Home / Portrait / Leila Marrakchi

Leila Marrakchi

Titulaire d’un DEA en études cinématographiques et audiovisuelles, elle assiste à la mise en scène de divers films et passe à la réalisation de son premier court-métrage en 2000 avec “L’Horizon perdu”.

Deux documentaires plus loin, (Femmes en royaume chérifien et Derrière les portes du hammam en 2001), c’est un autre court-métrage présenté au Festival International du Film Francophone à Namur en 2002 : Deux cents dirhams.
Son premier long métrage, Marock, est produit en 2004 et figure dans la section « Un certain regard », au Festival de Cannes en 2005. Il sort dans les salles en février 2006. Elle y dépeint la jeunesse dorée de Casa aux mœurs occidentalisées, mais confrontée aux préjugés de la société traditionnelle quand un premier amour rapproche une jeune musulmane d’un jeune juif. Un film qui a fait couler beaucoup d’encre et remporté un très vif succès auprès du public marocain et de la critique cinématographique.

About Rédaction

Check Also

Najat El Gass

Najat El Gass

Najat El Gass est ce qu’on peut appeler à juste titre «une militante féministe» ! …