Home / couple / Le Mariage du Web 2.0

Le Mariage du Web 2.0

Deux souris et quelques clics leur ont suffit pour se rencontrer, Dès lors ils ne se sont plus jamais déconnectés. Leur amour s’est construit octet après octet. Aucun virus ne pourra les séparer puisque, X et Y on décidé de se marier. (Slogan d’un site web de rencontre)
Les jeunes filles brodent la toile de leur bonheur en cherchant leurs maris, (Réseaux sociaux, site de rencontres, sites d’annonces), rien n’échappe au célibataire pour déclarer sa flamme.
Le web 2.0, leur permet, en effet,  de surmonter leurs inhibitions, leurs  peurs, et les difficultés pratiques propres aux rencontres sentimentales dans un pays conservateur. Dès lors,  ils se sont tous mis au « shopping amoureux », Une tendance qui malheureusement manque de Fiabilité.
En effet, La palette  des candidats a l’amour est longue (dragueurs maladroits, séducteurs, faux romantiques, chercheurs d’affectivités) tout est sujet a l’arnaque sentimentale.
Cependant des sites web se sont spécialisés dans le Mariage Halal. Respect et politesse, pudeur dans les photos, honnêteté dans les intentions, tout est aux normes des principes de la religion, seule illusion, c’est l’obligation de porter le voile !!!
D’autres sites d’annonces  spécialisés dans le commerce en ligne, et  marchés d’occasions, proposent aussi des annonces entre des femmes et des hommes déboussolés, à la recherche du compagnon idéal,  avec des déclarations sincères et submergé  de critères, et avec un seul mot d’ordre « le sérieux ». Cette fois-ci ce n’est pas une marchandise en vente, mais bel et bien des déclarations de mariage sérieuses.
Les réseaux sociaux  eux proposent des outils optimisés :
A l’instar  des sites antérieurs, les réseaux sociaux proposent des outils optimisés qui facilitent la recherche, et conduisent  vers les personnes ayant les mêmes affinités (loisirs, opinions politiques, etc.) ou des objectifs professionnels similaires.
Ici le niveau de confiance est plus élevé que sur des sites de rencontres, étant donné que la sphère des amis présents sur les réseaux sociaux instaure une pression sociale de « bon comportement ».  Ce qui est au centre, c’est la personne et son capital social (ses amis, ses collègues, ses connaissances, les artistes qu’il apprécie etc….) et non l’anonymat.
En somme Entre le mariage d’hier (traditionnel, familles, cérémonies) et celui d’aujourd’hui plus moderne s’appuyant sur les N.T.I.C,  le  constat est  plus au moins amer, mais entaché de plus de liberté dans le choix du compagnon de la vie !
Par : EL MEHDI RHAZI

About Rédaction

Check Also

L’infidélité, comment la surmonter ?

Les écarts d’un homme sont souvent mal vécus par une femme qui rêve de fidélité …