Home / Interviews / Lamia CHENTIH

Lamia CHENTIH

DRH


Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Bonjour, Je m’appelle Lamia CHENTIH, Je suis née le 14/08/1984, Je suis Célibataire et DRH dans un centre d’appels à Casablanca


Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.

J’ai eu mon Bac à 16 ans, mon BTS en gestion touristique et hôtelière à l’IHEES Institut des Hautes études économiques et Sociales double diplôme belge de l’EIT

j’ai commencé par des stages dans le secteur, ensuite j’ai été embauchée en tant que manager dans un restaurant 4 fourchettes, je suis restée chez eux 8 mois ensuite j’ai quitté à cause des conditions de travail.. entre autres, l’exploitation du personnel, le non respect des droits sociaux etc.

j’étais déjà très axée sur le droit social bien que mes études n’étaient pas spécialisées dans ce sens à travers cette expérience je m’étais décidée à faire un autre cycle me spécialisant dans l’hotellerie à Bruxelles, projet tombé à l’eau et retard sur les inscriptions

j’ai commencé par chargée de clientèle dans le service réception d’appels où j’ai appris à gérer les réclamations clients, la mentalité de chaque consommateur, le service après vente, ce qui m’a mené à monter avec les décideurs la cellule de la rétention ..

je vous dis tout cela pour que vous compreniez que c’est finalement grâce à cette petite expérience que j’ai appris les véritables valeurs du management participatif

Ayant gravi les échelons, ayant découvert tout les aspects positifs de ce métier, j’ai découvert que le secteur était un véritable vecteur d’emploi, aussi bien pour les métiers d’ordre technique, que commerical, la formation, les finances, en très étroite collaboration avec l’OFPPT, l’ANAPEC, le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle.. son rôle actif nous a aussi permis de créer l’AMRC, l’association marocaine de la relation client qui permet aujourd’hui d’être en très étroite collaboration avec les associations humanitaires aussi.. il y a beacoup de choses à faire dans le secteur.

en parallèle je suis co-gérante d’une affaire familiale ‘une maison d’hôtes’.. A 27 ans, je suis un cadre très dynamique avec en effet pleins d’ambitions..


Quels sont vos projets d’avenir ?

A moyen terme me relancer dans le secteur touristique avec la création d’une nouvelle maison d’hôtes et en parallèle penser à ouvrir une véritable école de formation pour le métier de l’offshore loin de tous ces détournements qui se font actuellement


Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Qu’elle croit en elle, qu’elle garde son ambition, qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, qu’elle soit diplomate, active, qu’elle pousse ses études autant qu’elle peut, qu’elle reste active.. pour réussir, elle doit être objective, ne pas se laisser emporter par ses pulsions ou céder à l’harcèlement moral et sexuel qu’elle aura à gérer. Elle a le choix d’être soumise dans sa vie privée mais pas dans sa vie professionnelle! Elle n’a pas le droit de l’être !


Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

La femme aujourd’hui occupe une très grande place dans la société marocaine, elle évolue très bien, elle est très présente dans l’art, dans la culture, dans la politique, dans la finance et même dans des métiers qui jusque là lui étaient interdits !

La femme a cassé les tabous, elle a défié le marocain et lui a prouvé qu’elle pouvait être indispensable mais attention que cette nouvelle position de force ne se retourne pas contre elle!


Votre avis sur lamarocaine.com ?

C’est un site que je viens de découvrir.. J’avoue être un peu déçue de moi même en ayant découvert cela un peu tard, mais je suis très agréablement surprise du concept .. dans l’espoir qu’il se développe à la radio, en émission télé et pourquoi pas aussi en magazine donc forcément, j’aime lamarocaine.com! je ne suis pas féministe mais j’aime la cause féminine!

Par : Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

ilham mirnezami

Ilham Mirnezami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je m’appelle Ilham Echchaddadi Mirnezami. Née …