Home / People / L’actrice égyptienne Meriem Fakhreddine s’est éteinte à l’âge de 81 ans

L’actrice égyptienne Meriem Fakhreddine s’est éteinte à l’âge de 81 ans

mfakhreddineL’actrice égyptienne Meriem Fakhreddine est décédée aujourd’hui 03 octobre 2014, dans un hôpital du Caire.
Après près d’un mois passé dans le coma, l’actrice surnommée l’ange de l’écran, s’est éteinte à l’âge de 81 ans.

Actrice égyptienne, surnommée L’ange de l’écran. Née le 1 Aout 1933 d’un père égyptien et d’une mère autrichienne. A 14 ans ses parents vont se séparer et sa mère va repartir pour un temps en Autriche. Elle va alors s’occuper de son jeune frère Youssef.
Elle obtiendra son diplôme secondaire de l’école allemande.

La revu Française Image va organiser un concoure du plus beau visage en 1950. Et parmi les nombreuses candidates qui s’étaient présentées c’est bien Mariam au visage d’ange qui remportera le concoure. En remportant le titre, ses photos vont être alors publiées en couverture dans de nombreux magazines. C’est ainsi que le photographe Abdou Nassr va la remarquer. Il va vouloir la retrouver pour lui proposer de jouer dans un film qu’il voulait produire. Elle va ainsi jouer dans son premier film « Une nuit d’amour » en 1951. Le film aura alors un succès important. Le nom et le visage de Mariam Fakhr-Eddine vont devenir célèbres. Elle va rapidement interpréter les rôles de l’héroïne dans de nombreux autres films :
-1952, Les pauvres ;
-1953, Le doute meurtrier et fenêtre sur le paradis;
-1954, LA bonne terre, Une lettre d’amour, La promesse, le diable du désert;
-1955, Un crime d’amour, le bruit du bracelet de pied, L’absente ;
-1956, La jeune mariée;
-1957, Moi et mon cœur, l’évadé de l’amour, un voyage amoureux, La pure (Tahira), Je ne dors pas;
-1958, L’amour muet, Khalid Ibnou El-Walid, Je n’ai que toi, Les jeunes d’aujourd’hui;
-1959, La lumière de la nuit, Un scandale au Zamalik, Un cœur d’or, Une histoire d’amour, Le béni, Abou Ahmad, Les filles et l’été;
Les années soixante et soixante-dix parmi ses films :
-1960, Plus fort que la vie, L’ange et le diable, Adieu l’amour, Le géant;
-1963, Les mains tendres;
-1970, La rencontre des étrangers et le marché des femmes;
-1975, laissez nous aimer ;
Elle apparaitra encore dans de nombreux films les années quatre-vingts et quatre vingt-dix, comme dans « Dormir dans le miel » en 1996 avec Adel Imam. De même qu’elle participera dans des feuilletons télévisés durant les années deux-milles.
Ainsi elle jouera en tout dans plus de 240 films sur une période de plus de soixante ans.
Vie personnelle

Elle va se marier une première fois avec l’acteur et producteur Mahmoud Dhoul-Fikar à l’age de 18 ans. Mariam Fakhr-Eddine dit avoir accepté cette union plus par résignation. Elle rajoute que son époux qui était plus âgée qu’elle de 26 ans, ne voulait pas qu’on les voit ensemble car elle faisait « gamine »! Après huit ans de vie commune, elle quittera Mahmoud Dhoul-Fikar en compagnie de leur fille Iman. Les raisons dit-elle, sont la violence et la maltraitance dont elle était victime de sa part. De même que ce dernier en tant que producteur de certains films où elle avait joué, refusait de lui donner son salaire.
En 1961 elle se mariera avec le docteur Abdel-Hamid El-Tawil. Ils divorceront quatre années plus tard. La raison fut cette fois le refus de l’actrice de le suivre au Koweït. Il partira alors sans elle mais prendra avec lui leur fils.
En 1965 elle épousera le chanteur syrien Fahd Balane. Ce fut pour Mariam Fakhr-Eddine le mariage le plus heureux. Les deux enfants de l’actrice en revanche ne vont pas s’entendre avec ce nouveau beau père. Pour ces enfants Mariam Fakhr-Eddin va préférer divorcer encore une fois. Enfin elle épousera Charif El Fadly qui fut bien accepté par les enfants de l’actrice et sa mère. Ils resteront ensemble vingt ans puis se sépareront.
L’authenticité et la franchise de Mariam Fakhr-Eddin vont transparaitre dans ces interviews et confessions. On retiendra de ces répliques célèbres les commentaires suivants » :

– « Je fus réellement une idiote, car j’aurais dû épouser un milliardaire, car qu’est ce que j’ai gagné du cinéma ? pas grand-chose. Et le peu que j’ai gagné je l’ai dépensé pour mon foyer » !
– « Pour moi les hommes, ils sont tous pareil, c’est pour ça que me marier avec l’un plutôt qu’avec un autre ne changait rien pour moi ».
– « Mes maris m’ont trompés alors que moi je fus fidèle. Contrairement à Sabah qui elle a trompé tous ses époux ».
– « Farid El-Atrach a profité du film qu’on a tourné ensemble pour m’embrasser, et il m’a énormément embrassé ».

 

Mariam Fakhr-Eddin est la soeur de l’acteur Youssef Fakhr-Eddine[su_custom_gallery source= »media: 9848,9845,9844,9843,9842,9841,9840,9839″ limit= »12″ link= »lightbox » width= »200″ height= »300″ title= »never » class= »Meryem Fakhreddine »]

 

 

About Rédaction

Check Also

Fatima benmeziane

Décès de l’actrice Fatima Benmeziane

L’actrice marocaine Fatima Benmeziane est décédée, jeudi matin à Rabat, à l’âge de 71 ans …