Home / Sport / La crampe, l’ennemi des sportives

La crampe, l’ennemi des sportives

2331Vous êtes une sportive de haut niveau, mais vous n’êtes pas à l’abri d’une crampe, laquelle peut survenir sans prévenir. . Pour éviter d’en attraper, il faut savoir prendre des précautions sans aucun effort.

Une crampe n’est pas une lésion du muscle : vous vous en remettrez vite fait !

Comment reconnaître la crampe ?

Elle se reconnaît immédiatement. La crampe est la contraction d’un muscle : elle apparait sans crier gare, au moment où l’on s’y attend le moins.
Elle est très douloureuse, que ce soit après un effort physique intense ou non. Elle survient surtout chez les sportifs, à la suite d’une déshydratation.

Il faut savoir que, lorsque nous exerçons un sport (jogging, tennis, basket-ball, etc …), notre corps perd entre un demi-litre et deux litres d’eau, et ce par heure, sinon plus, selon le climat.

Si vous ne buvez pas pendant l’effort, attendez-vous à avoir une crampe.

Que faire lorsque la crampe arrive ?

Il faut résister, tout simplement. Ne vous laissez pas aller, au contraire : étirez votre muscle, car il cherche à se rapetisser, et il faut penser à le contrer.

Certes, la crampe vous fera tomber d’un coup, mais pensez à vite vous relever. Si vous avez une crampe au mollet pendant la nuit, levez-vous et essayez de marcher.

Pour les muscles plus gros, comme ceux des cuisses, faites-vous aider : vous ne vous en sortirez pas toute seule. Un massage est utile à ce moment-là. Faites appel à un masseur ou à un kinésithérapeute, qui saura ce qu’il faut faire : il y en a un toujours dans votre salle de sport.

Comment éviter la crampe ?

Généralement, on dit que la crampe survient par manque de magnésium et de calcium. Il y a un peu de cela, mais il suffit tout simplement de boire pour la prévenir. Dans un précédent article, nous avons parlé des boissons à prendre pendant un effort physique. N’oubliez pas que boire est très important avant, pendant et après l’effort : n’attendez pas d’avoir soif pour boire.

Encore un plus à savoir : avant un sport intensif, pensez à saler un peu plus vos repas. Le sel (sodium) permettra de retenir l’eau dans les tissus musculaires de votre corps. Une fois votre séance terminée, pensez à faire des exercices d’étirement, consciencieusement mais sans brutalité.

Certes, la crampe fatigue et entraîne une baisse rapide de tonus, mais on s’en remet rapidement. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer : elle vous laisse parfois sans voix, mais vous fait aussi hurler de douleur !

About Rédaction

Check Also

self défense féminine

Conseils self-défense féminine: Prudence est mère de sureté

En matière d’auto-défense pour femme, s’il y a bien un conseil à respecter, c’est celui-ci …