Home / Interviews / Fatima Zahra Alami

Fatima Zahra Alami

fatima zahra alami
Fatima Zahra Alami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?
Je suis native de la ville de Casablanca et contrairement à l’idée répandue sur les femmes qui n’aiment pas dire leur âge, moi je ne cesse de le répéter mais personne ne me croit car je fais beaucoup moins, pourtant j’ai bien 40 ans !

Je suis formatrice consultante en techniques de communication et d’expression. J’aime passer mon temps dans des recherches sur la communication et sur le développement personnel pour rédiger mes écrits, mes cours et mes séminaires. J’aime aussi faire du sport et de la décoration d’intérieur.

– Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.
J’ai commencé ma carrière dans le domaine touristique, plus précisément dans l’organisation des voyages et des congrès à Casablanca. Ce domaine me passionnait sauf que j’étais dans la plupart du temps confinée derrière un bureau au milieu des dossiers de voyages et d’événements alors que le soleil brillait dehors. Je n’ai pourtant jamais eu le profil de quelqu’un qui pouvait respecter des horaires de bureau ni d’y rester ! C’était bien la seule fonction qui réussissait à l’époque à m’absorber jusqu’à ne pas voir le temps passer. Je voyageais par la pensée dans ma préparation des événements et des circuits touristiques en plus de mon contact avec les clients et les fournisseurs de services. Par ailleurs, ce besoin de parler plus et de bouger plus que j’ai toujours eu en moi n’avait pas cessé de croître et je me sentais de plus en plus prisonnière de cette fonction. C’est alors que j’ai suivi des formations en développement personnel et en communication sensorielle et subjective J’ai découvert ainsi de nouveaux horizons professionnels plus actifs et encore plus passionnants.

Le domaine de la formation professionnelle est devenu tout naturellement ma vocation principale et depuis, ma vie a pris un vrai sens !

Aujourd’hui, je travaille dans l’illimité…à découvrir le potentiel humain illimité… à appliquer ce que j’apprends d’abord dans mon quotidien car si cela fonctionne chez moi, je saurai comment le faire fonctionner chez les autres… Je travaille ainsi à être heureuse à travers mes recherches et mes expériences puis à rendre les autres heureux à travers mes messages, mes écrits et à travers les formations que je dispense…

Donc je peux dire que je travaille à être heureuse et à rendre les gens heureux, dans le domaine de l’illimité…

Les formations en communication que j’ai dispensées au profit de plusieurs établissements, et notamment au profit de l’Institut de Technologie Hôtelière et Touristique de Fès m’ont fait vivre des moments très forts en terme de reconnaissance et de résultats positifs palpables. Ma plus grande émotion est quand je vois des changements positifs concrets opérés dans la vie professionnelle ou personnelle de mes stagiaires à la suite de mes conseils, c’est à ce moment là que je me sens réellement vivre. Je me sens comme un athlète qui vient de battre un nouveau record, une émotion simplement indescriptible !

J’anime par ailleurs, le Forum Club Mieux Être http://mieux-etre.forumactif.net où je partage mes connaissances et mon expérience professionnelle.

Aujourd’hui quand je reçois des témoignages de reconnaissance de la part des gens qui ont assisté à mes formations ou des personnes que j’ai aidées sur mon forum, je sais que ce sont des paroles sincères et c’est ma plus grande récompense.

– Quels sont vos projets d’avenir ?
C’est principalement la création du Club Mieux-Être à Fès ou dans ses régions. Je souhaiterais offrir une nouvelle plate-forme de qualité qui saura joindre l’utile: « les formations », et l’agréable : « le contact humain et les excursions en groupes ». Ainsi je souhaite marier mes deux passions : celle des circuits touristiques et celle des formations en communication et en développement personnel.

Je saisis cette occasion pour lancer un appel de bienvenue à tous ceux qui seront prêts à sponsoriser ce projet ou à y investir avec moi d’une manière ou d’une autre (un don de terrain par exemple, etc…)

Depuis que je suis arrivée à Fès, il y a quelques années, je n’ai pas arrêté d’entendre les habitants de Fès se plaindre : « Il n’y a nulle part où aller » et « Il n’y a rien à faire ». J’essaie tous les jours de contribuer à un changement positif dans ce sens. La concrétisation de ce projet sera une des réponses positives que je pourrais concrètement apporter à la ville de Fès.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?
Je dirais que Tout ce que votre esprit CROIT POUVOIR réaliser, il PEUT le REALISER…car vous êtes le reflet de votre pensée. Par ailleurs, 93% de votre communication est non verbale, si vous maîtrisez ce côté, vous arriverez à des sommets de réussite jusque là restés insoupçonnables pour vous. En travaillant les 7% restants, c’est à dire les mots, vous orienterez la discussion en votre faveur à tout moment que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Toute réussite passe par la communication.


– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?
Je pense qu’en terme de droits que le Maroc offre à la femme, elle en a en tous les cas assez pour faire d’elle une femme très épanouie sur tous les plans. Personnellement je suis très fière d’être Marocaine.

C’est en terme de droits qu’elle-même s’octroie actuellement, que c’est à revoir chez certaines, surtout dans les petites villes, sans pour autant généraliser car il y a beaucoup de femmes qui s’en sortent très bien. Je cite parmi les droits qu’une femme risque d’oublier de s’octroyer :

– Celui d’imposer son respect et sa considération en famille comme en société.
– Son droit de refuser de subir une humiliation ou une injustice.
– Son droit d’avoir ses propres décisions et ses propres choix…

Tout s’opère au niveau de la pensée et de l’image qu’elle se fait d’elle-même et qu’elle renvoie par la même occasion aux autres. Je l’invite à cesser de penser qu’une femme par exemple,doit faire plus de concessions qu’un homme pour qu’elle puisse coexister, de se croire obligée de faire des concessions qui l’affectent dans sa propre estime qu’elle a d’elle-même dans sa vie de famille… Il est temps de faire évoluer certaines mentalités dans ce sens…

– Votre avis sur www.lamarocaine. com. ?
La Marocaine est d’une part un hommage à la femme et une occasion de comprendre qu’il n’est pas de bonheur sans action et d’autre part, que les Marocains ont une présence constructive de plus en plus imposante sur le web et en tant que Marocaine, j’en suis particulièrement fière.


– Dernier mot :
Avoir une force de caractère et une forte personnalité c’est pouvoir s’affirmer d’une manière honnête, sans avoir recours à rabaisser l’autre…Être fort sans essayer de détruire l’autre… car quand on est fort on n’a pas besoin de détruire autrui pour pouvoir s’affirmer…
L’assertivité donc est de mise partout: s’affirmer dans le respect intégral de soi-même et d’autrui est primordial dans toute relation.
Une relation qui contient des jugements, est une relation perdue… car quand on juge on ne comprend pas et quand on comprend on ne juge pas…
Je vous remercie pour l’intérêt que vous avez porté à mon profil professionnel par le biais de cet entretien et je souhaite longue vie à Lamarocaine.com


Par : Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

ilham mirnezami

Ilham Mirnezami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je m’appelle Ilham Echchaddadi Mirnezami. Née …