Home / Maison / Choisir la bonne isolation pour les fenêtres

Choisir la bonne isolation pour les fenêtres

2364Dès lors qu’il est question de construire ou de rénover une maison, le bien-être et le confort sont au cœur de nos préoccupations. Parmi les facteurs qui assurent le confort, on retiendra l’isolation tant phonique que thermique. Son efficacité permet de réduire les besoins en chauffage de la maison et de se protéger des nuisances sonores. Tour d’horizon des isolations pour fenêtre.

Le double vitrage

Le double vitrage est composé de deux feuilles de verre d’une épaisseur variable. Ces deux feuilles de verres sont séparées par un intercalaire rempli d’air immobile ou lame d’air. Le double vitrage permet d’éviter au froid d’entrer et à la chaleur de sortir. Il apporte également un supplément de confort en réduisant les nuisances sonores qui proviennent de l’extérieur. Les matériaux de structure pour un double vitrage sont variés. On peut tout à fait utiliser du bois, de l’aluminium ou du PVC. Il faut toutefois savoir que l’aluminium est le matériau le moins isolant. Le bois est un très bon isolant mais il doit être traité régulièrement. Le PVC est particulièrement économique et résistant. C’est un bon isolant avec une grande durée de vie puisqu’il résiste à la fois aux agressions salines, aux ultraviolets, qu’il ne pourrit pas et nécessite peu d’entretien.

Le triple vitrage

Le triple vitrage est composé de 3 vitres espacées par 2 lames remplies d’air, d’argon ou de krypton. Cet assemblage lui confère une excellente performance thermique. Par ailleurs, il capte peu la chaleur en été ce qui apporte un confort de plus en été. En revanche, en termes d’isolation acoustique, le triple vitrage n’offre pas d’amélioration significative par rapport à un double vitrage classique. Le triple vitrage trouve toute son utilité dans les maisons à très basse consommation énergétique comme les maisons passives. Il peut alors permettre de baisser de façon significative le chauffage, voir de s’en passer complètement.

Le calfeutrage des fenêtres

Le calfeutrage consiste à poser des joints pour calfeutrer les fenêtres. Cette technique simple permet d’éviter la condensation. Pour éviter les déperditions de chaleur, il existe trois types de joints :
-Les joints en mousse qui sont faciles à poser mais doivent être remplacés au moins tous les 2 ans.
-Les joints métalliques sont difficiles à poser car ils doivent être cloués aux montants. Ils sont par ailleurs les plus résistants.
-Les joints en silicone, plus efficaces, se posent à l’aide d’un pistolet. Ils sont en revanche peu esthétiques.

Avant de vous lancer, n’hésitez pas à demander conseils auprès d’un professionnel qui saura mieux vous guider dans vos choix.

About Rédaction

Check Also

Des conseils pour éradiquer les puces

Les puces peuvent être un vrai problème lorsqu’elles envahissent une maison et ses habitants. Comment …