Home / Cheveux / Cheveux et pellicules : une inflamation du cuir chevelu

Cheveux et pellicules : une inflamation du cuir chevelu

Pellicules et démangeaisons du cuir chevelu sont fréquentes. A quoi sont dues les pellicules, quels sont les facteurs favorisants l’apparition des pellicules et comment s’en débarrasser. Petit tour d’horizon sur cette affection du cuir chevelu et ses traitements.

Pellicules, cheveux : les facteurs de risque

Les causes sont inconnues mais certaines situations favorisent l’apparition des pellicules dans les cheveux : stress, traumatisme du cuir chevelu, changement hormonal, alimentation (riche en glucides), infections aux levures, carences vitaminiques ou en acides gras essentiels, etc.

Facteurs favorisant l’apparition de pellicules :

    • Shampoings agressifs.
    • Shampoings peu fréquents.
    • Utilisation excessive de gels et de fixants pour cheveux.
    • Emploi inapproprié de colorants pour cheveux.
    • Temps froid.
    • Atmosphère intérieure sèche.
    • Alimentation déséquilibrée.
    • Variations hormonales : puberté, grossesse, ménopause.

Comment se forment les pellicules ?

Les pellicules sont le résultat d’une dermatite séborrhéique, une inflammation du cuir chevelu à l’origine de squames sur le cuir chevelu.

La desquamation est souvent accompagnée d’une démangeaison du cuir chevelu. En plus des pellicules dites sèches, il existe aussi parfois une forme grasse : les pellicules résultant d’un mélange de cellules mortes du cuir chevelu et de sébum, ce qui induit une accumulation des pellicules, formant des plaques sur le cuir chevelu.

Les pellicules touchent souvent les nourrissons au cours des trois premiers mois, puis les adultes de 30 jusqu’à 70 ans. En plus d’une origine familiale, les pellicules sont favorisées par des facteurs (ci-dessus) et sont plus fréquentes chez les hommes, particulièrement en période hivernale.

Que faire contre les pellicules, quel traitement adopter ?

Il existe des traitements permettant d’enrayer la formation des pellicules dans les cheveux, voire de les faire disparaître complètement.

Ce sont des shampoings contenant du pyridine de zinc, du sulfure de sélénium, de l’acide salicylique (aspirine), du soufre ou du goudron. On utilise ce type de shampoing un jour sur deux jusqu’à ce qu’elles disparaissent (plusieurs semaines généralement), puis deux fois par semaine.

Si par la suite les pellicules réapparaissent, il est nécessaire de reprendre immédiatement le traitement.

En cas de forme grave (squames épaisses, croûtes), on recommande d’appliquer durant la nuit, directement sur le cuir chevelu, des corticoïdes ou de l’acide salicylique. En première intention, demandez conseil à votre pharmacien. Vous pouvez également recourir à l’un des nombreux produits spécialisés  » anti-pelliculaires  » vendus en grande distribution ou en pharmacie. Regardez bien leur composition. En cas d’échec du traitement ou de résultat insuffisant, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, voire à un dermatologue.

Source :e-sante

About Rédaction

Check Also

Ombré Hair, parfait pour réchauffer l’hiver

Parfait pour réchauffer l’hiver, pour celles qui sont réticentes à l’idée de se décolorer les …