Home / Interviews / Charaf Maria

Charaf Maria

maria charaf
Maria Charaf

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Je suis née à Marrackech et j’ai grandi et étudié à Rabat, d’abord à à l’école primaire du quartier des habous, ensuite au lycée Omar Elkhayam. Admise à 18 ans à l’école Mohammedia des Ingénieurs, à 23 ans, j’obtient le diplome d’Ingénieur d’Etat en Conception et Fabrication Mécanique.

Militante depuis mon très jeune âge et jusqu’à ce jour dans plusieurs associations, depuis l’UNEM, l’Union Nationale des Etudiants du Maroc, l’AIEM, Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammedia, puis l’UNI, Union Nationale des Ingénieurs. J’ai aussi milité pour les droits de la femme, d’abord, dans le cadre de l’associations culturelles, puis au sein du Club de la Femme Ouvrière à Casablanca. J’ai aussi été membre du Bureau Central de l’AMDH, Association Marocaine de Défense des Droits Humains et actuellement je suis membre du bureau Exécutif du Forum Vérité et Justice.

Actuellement, je me considère comme une militante pour les droits humains en général et pour les droits des femmes et autres catégories vulnérables en particulier. Mon plus récent exploit est d’avoir largement contribué en 2008 à faire intégrer dans la norme nationale de mise en conformité sociale des entreprises au Maroc, 14 critères pour vérifier l’équité entre les hommes et les femmes au travail.

– Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.

J’ai débuté ma carrière professionnelle dans l’industrie, en tant que chef service méthodes, puis chef département matériel et achats, ensuite, j’ai été Directrice des Achats, puis DRH. Actuellement, je suis Directrice Qualité et Développement Durable.

Pour faciliter mon évolution professionnelle, j’ai complété ma formation par l’obtention du diplôme MBI du cycle supérieur de gestion de l’ISCAE, puis par le Diplôme Cap Afnor en Management des Systèmes QSE. Actuellement, je suis inscrite au Cycle Supérieur Expert Coach à l’Ecole Hassania.

J’ai aussi publié deux livres techniques et un livre autobiographique, sous le titre « Etre au Féminin » qui traite de la question de la femme au Maroc.Par ailleurs ma biographie a figuré dans l’ouvrage publié en France en 2005 sous le titre : Elles Font Bouger l’Afrique.

– Vous êtes présidente de l’association deve network, un mot sur cette association ?

Notre association a été crée en 2008, pour promouvoir l’équité en milieu professionnel. Deve Network est domiciliée à la CGEM, à Casablanca

Les Membres du Bureau de Deve- Network sont :

CHARAF Maria : Présidente (Directrice qualité & développement durable)
SEBBAHI Mouna : Secrétaire Générale (Responsable RH et DD)
BOUHMIDI Saïda : Vice Présidente (Poject manager)
LARAQUI Ouissal : Trésoriere (Retraitée)
CHERIFI Rachida : Membre du Bureau (Responsable à la DRH)
BENJELLOUN Ibtissam : Membre du Bureau (Spécialiste tecom)
Notre objectif est de contribuer à :

– Un développement humain durable et équitable, fondé sur l’équité et l’égalité
– Equilibrer entre la participation des femmes et des hommes en milieu professionnel
– Pratiquer l’équité professionnelle et l’égalité des chances
– Eliminer toute forme de discrimination en milieu professionnel et les écarts qui en résultent
– Faire respecter la réglementation sociale et les dispositions du code du travail dans le domaine de l’équité
– Faire appliquer le principe d’équité au recrutement, à l’affectation, à la formation, dans les salaires et autres avantages, au moment des promotions et évolution de carrière.
– Briser le plafond de verre et de cristal, pour faciliter l’accès des femmes aux conseils d’administration, aux comités de direction, aux comités d’entreprise, aux commissions d’organisation, de restructuration et de classification.
– Faciliter aux femmes à l’instar des hommes, la qualification et le travail dans toutes les spécialités, professions et branches d’activité ; même celles qui sont aujourd’hui encore réservées aux hommes.
– Valoriser l’image de la femme au travail
Pour cela, nous avons un plan d’action et un ensemble de projets, qui s’inscrivent aussi dans le cadre de la Campagne Internationale : « L’égalité Hommes-Femmes au cœur du travail décent ».

– Quels sont vos projets d’avenir ?

Nous comptons communiquer et sensibiliser les acteurs économiques, les administrateurs et les dirigeants des entreprises à l’importance d’évoluer de la logique d’équité des chances, vers une équité mesurée dans les faits, par des indicateurs pertinents et constamment améliorée par des stratégies et des plans d’action volontaristes ;

Nous allons œuvrer sur tous les plans pour que les femmes soient représentée équitablement dans toutes les branches et activités de l’entreprise, ainsi que dans les instances de décisions, depuis le conseil d’administration et le comité d’entreprise, jusqu’aux commissions d’organisation et de classification.

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

A toutes les femmes je dis ;

Osez rêver, puis réalisez vos rêves, ayez pleinement confiance en vous-même. Vous avez tout le potentiel nécessaire pour réussir. Soyez conscientes que vous êtes les égales des hommes et ne vous laissez pas confiner sous un voile, ou entre 4 murs, ni dans des rôles ou des fonctions secondaires. Œuvrez là où vous êtes pour l’égalité. Luttez chaque jour contre la discrimination et éduquez vos enfants pour devenir des citoyen-nes équitables, Participez aussi à la vie publique, à travers des activités politiques et associatives, contribuez à la prise de décision à tous les niveaux social, professionnel et familial et dans tous les domaines, Communiquez et faites connaitre vos réalisations à travers des publications, des articles, ou des blogs, pour donner l’exemple et ouvrir la voie aux plus jeunes.

– Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Sur le plan juridique, la situation de la femme a connu une avancée avec le nouveau code de la famille et la levée de toutes les réserves sur la convention internationale de lutte contre toutes les formes de discriminations envers les femmes. Mais bien que le code de bonne gouvernance des entreprises exige d’assurer un équilibre hommes femmes dans la composition des conseils d’administration et des comités de direction, les femmes sont presque absentes de ces instances, et sont encore rares dans les postes de responsabilité. Bien que le code du travail interdise toute forme de discrimination envers les femmes, nous constatons toujours des écarts entre les hommes et les femmes en ce qui concerne la rémunération, les avantages, les opportunités d’évolution de carrières. D’autres part, le harcèlement sexuel est une réalité rarement dénoncée ou reconnue et reste encore un sujet tabou.

– Votre avis sur lamarocaine.com ?

Votre site enrichi le réseau web marocain ; les sujets que vous abordez répondent aux attentes d’un public diversifié. Les articles de lamarocaines mettent en valeur des exemples de femmes battantes,,dont les exploits méritent d’être partagés pour servir de modèles et être la preuve vivante que la femme est l’égale de l’homme si les mêmes opportunités lui sont offertes.


– Dernier mot

Oeuvrons ensemble pour un développement humain durable, équitable, fondé sur l’équité et l’égalité mesurable entre les hommes et les femmes

Par : Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

ilham mirnezami

Ilham Mirnezami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je m’appelle Ilham Echchaddadi Mirnezami. Née …