Home / Interviews / Amal BERDAY

Amal BERDAY

amal berday
Amal Berday

Pouvez vous vous présenter ?

Merci de m’avoir permis de m’exprimer sur votre site dont je salue l’initiative au passage .
Je m’appelle Amal BERDAY , Originaire de Ouezzane et ayant grandi et fait mes études primaires et secondaires à la ville agricole Sidi Slimane . Je suis diplômée Chimiste de l’université Ibn Tofail à Kénitra .
J’ai 48 ans mariée et maman d’un garçon de 14 ans

 

Racontez nous votre parcours ?

De formation universitaire chimiste , j’ai fait un stage de fin d’études dans une usine de fabrication de Carton et Papier à Kenitra sur l’impact de leur rejets liquides sur la nature (Oued SEBOU ).J’y ai rencontré des ingénieurs qui représentaient une société étrangère de traitement des eaux .J’ai commencé collaborer avec eux .Ils m’ont confié des missions que j’ai exécuté avec enthousiasme .J’ai tellement aimé que je m’y suis prise très sérieusement .
Du coup ils m’ont proposé un stage dans leur société .Cela m’a permis de toucher à tous les secteurs industriels ayant recours aux circuits hydrauliques .De là est née la passion de choisir ce domaine comme activité .
J’ai occupé le poste de responsable du département de traitement des eaux pendant des années dans une société spécialisée et leader sur le marché .J’ai acquis l’expérience ,l’entrain et la fibre commerciale durant cette période .
Cependant un rêve de petite fille trottait sans cesse dans ma tête ,celui de créer ma propre entreprise .
Après quelques années, je me suis lancée en m’associant .

Et votre vie professionnelle ?

Ma vie professionnelle est très chargée en déplacements , rendez vous et communications téléphoniques et autres .
Notre entreprise a acquis une réputation solide dans le marché de traitement des eaux .Une relation de confiance s’est crée entre mes clients et moi .

Pourquoi le traitement des eaux ?

J’ai toujours été passionnée par la nature , les eaux , la mer , les animaux , Bref tout ce qui touche de près ou de loin à l’univers qui nous entoure . L’eau m’a toujours passionné au point d’en avoir fait mon métier. Atterrir dans le traitement des eaux s’est naturellement ,quoique ce domaine n’était pas connu à cette période. J’avais toujours du mal à expliquer en quoi consiste mon travail hhh.

 

Quelles ont les difficultés que vous rencontrez ?

Lorsque je me suis lancée dans ce domaine , qui était plutôt un monde d’homme , j’ai eu du mal à être acceptée .Heureusement que j’avais à faire à des personnes instruites : Directeurs techniques ,Architectes , Bureau d’études et ingénieurs qui ont une grande largesse d’esprit .Néanmoins , il m’arrive à ce jour de tomber sur des personnes qui ne m‘acceptent pas .Parfois ça se passe mal . ….Mais je gère .
Sur le plan général, nous rencontrons quelques difficultés comme les retards de payement, des chantiers qui traînent et quelques problèmes d’ordre technique.

 

Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Le premier conseil , d’abord la ténacité ,ensuite Se Fixer des objectifs qui nous passionne et surtout surtout ne pas s’arrêter pour répondre à chaque personne qui veut vous décourager .
Il faut aussi se poser les bonnes questions :
Qu’est ce que je Veux ? Pourquoi je veux ça ? Comment je pourrais y arriver ?
Je ne sais où j’ai lu cette phrase qui s’est gravée dans ma tête : Faites un métier qui vous passionne et vous serez toujours en vacances .
Dernièrement j’ai découvert une technique qui m’a beaucoup aidé ; c’est d’écrire chaque jour mes objectifs et le soir remercier ALLAH pour chaque bonne chose vécue durant cette journée .

 

Quels sont vos projets à venir ?

Je projette de développer mon entreprise , être plus à l’écoute des besoins de nos clients et les accompagner dans leur projets. Je compte aussi me former et investir en moi pour aller vers un niveau supérieur de conscience. Je suis sûre que des choses merveilleuses suivront. Je suis aux aguets !!

Que pensez vous de la situation de la femme au Maroc ?

La femme marocaine a besoin d’abord de savoir ce qu’elle veut et essayer de les atteindre tout en gardant l’union de sa famille .Personnellement je pense que nous devrions nous les femmes commencer à éradiquer les préjugées et les mauvaises coutumes, surtout dans l’éducation de nos enfants ( la nouvelle génération). D’après ce que je vois autour de moi , les femmes sont gardiennes de ces préjugés et coutumes et victimes en même temps .

Votre avis sur la marocaine.com

Je salue l’initiative de la marocaine.com de mettre en avant les femmes marocaines actives et leur permettre de s’exprimer sur les différents domaines qui les touchent.

 

Dernier mot

Ma croyance profonde : Tu Verras quand tu croiras et non pas le contraire.

 

Interview réalisé par Aziz HARCHA

About Rédaction

Check Also

ilham mirnezami

Ilham Mirnezami

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ? Je m’appelle Ilham Echchaddadi Mirnezami. Née …