Home / Bébé / Allaitement et travail, comment s’organiser ?

Allaitement et travail, comment s’organiser ?

2030Votre congé de maternité se termine bientôt, ce qui signifie pour vous reprendre votre activité professionnelle. Quelques conseils pratiques pour concilier allaitement et travail.

Comme pour l’allaitement de votre bébé, continuer d’allaiter tout en travaillant est un choix personnel tout en sachant que l’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’aux six mois de bébé. Cependant, avec une activité professionnelle à plein temps, il devient difficile de continuer à nourrir le petit au sein une fois la reprise du travail. Pourtant, bon nombre de mamans ont trouvé des astuces pour maintenir cette relation privilégiée avec bébé. De plus la loi prévoit différentes situations pour pouvoir concilier travail et allaitement.

Vos droits concernant l’allaitement

A partir du jour de naissance de bébé et pendant une année, la loi prévoit en effet des pauses d’allaitement d’une heure ou de deux pauses de 30 minutes pour permettre aux jeunes mamans d’aller nourrir leurs enfants ou encore de regrouper ces pauses pour terminer plus tôt. Les horaires de pauses sont fixes ou peuvent être négociés d’un commun accord avec votre employeur. Pour que cette discussion se fasse dans les meilleures conditions, il est préférable de prévenir votre responsable le plus tôt possible. Si aucun accord n’est trouvé, la pause aura lieu à la mi-journée. Sachez également que vous pouvez très bien allaiter votre bébé dans l’enceinte de l’entreprise.

Qu’en est-il du tire-lait ?

Comme il n’est pas évident de faire des allers-retours pour donner le sein à bébé ou qu’on l’amène sur votre lieu de travail, le tire-lait est un bon compromis pour que bébé puisse profiter quotidiennement du lait maternel. L’idée est de faire un stock de votre lait et de le garder au frais dans le frigidaire. A n’importe quelle heure de la journée, dès que vous avez un moment de libre, vous pouvez préparer un biberon à mettre soit au frais, si votre lieu de travail vous le permet, soit dans des pochettes isothermes. Le lait maternel ainsi tiré se conserve 2 à 3 jours au réfrigérateur. Il peut aussi être congelé pour une période d’un mois au maximum.

Ce système a le double avantage de pouvoir faire quelques réserves de lait maternel pour le lendemain et de vous soulager des montées de lait douloureuses. Préparer la ration du petit doit se faire en toute quiétude sans évènement troublant ni tension, d’où l’intérêt d’avoir un espace dédié à cette activité sur le lieu de travail. Vous pouvez aussi profiter du calme à la maison pour tirer votre lait et constituer les rations quotidiennes de votre petit. Evidemment, pendant vos jours de congé et les week-ends, bébé aura droit à des tétées au sein pour une plus grande complicité.

Se tourner vers l’allaitement mixte

Si vous n’êtes pas prête à tirer votre lait deux à trois fois par jour ou si l’environnement où vous travaillez est trop hostile, vous pouvez toujours opter pour un allaitement mixte. Les tétées seront réparties le matin avant de partir et le soir une fois à la maison. Elles seront accompagnées de biberons durant la journée. Bébé aura un peu de mal à s’y faire au début, mais petit à petit, vous parviendrez à instaurer une nouvelle relation avec bébé.

Bébé grandit. Le lait ne fera plus exclusivement partie de son alimentation. Son menu se diversifiera. Vous aurez donc moins de stress pour lui fournir son quota de lait maternel.

Source: linfo

About Rédaction

Check Also

Pourquoi les bébés pleurent-ils ?

  Il arrive à tous les bébés de pleurer, et c’est parfaitement normal. Même les …