Select Menu

Ads

News

Fourni par Blogger.

couple

Beauté

Interviews

Maman

Société

News

Vidéos

» » Faut-il faire de l’éveil musical aux enfants ?


La rentrée est là et les mamans se demandent s’il n’est pas temps d’ouvrir les sens et les émotions de leurs  enfants aux arts et en particulier à la musique.

Beaucoup de questions se posent alors : où inscrire mon enfant ? N’est -il pas trop jeune pour commencer à faire de la musique ? Est-il doué ? Quel instrument fera-il ?

Avant toute chose précisons que l’éveil musical commence avant même  le plus jeune âge, puisque l’enfant capte tous les sons dans le ventre de sa mère, il est même capable de reconnaitre des chansons qu’il a « apprise » avant sa naissance. Il fait ainsi la différence entre la voix de son père et celle se sa mère.

Cela répond à la question de l’âge : si l’éveil musical est adapté à l’enfant celui ci peut le suivre
même à partir de 2 ans. Avant c’est plus le rôle des parents qui doivent mettre l’enfant au contact avec des environnements sonores bienfaisants.

L’éveil musical n’est donc pas réservé à telle ou telle catégorie d’enfants. De tel à tel âge. Il se pratique dès la naissance, mais il doit être adapté à chaque enfant.

Un éveil adapté à chacun.
Chaque enfant est différent, il faut percevoir chez chacun la façon dont il va entendre et ensuite écouter la musique. Entendre, capter, ce n’est pas seulement écouter.
La première forme de l’éveil musical est dont l’acceptation du son musical. Pour cela le Maître de musique doit laisser les enfants s’imprégner de musique, découvrir rythmes et sons lentement. L’enfant fera de lui même petit à petit la différence entre sons, bruits, rythmes, lenteurs et rapidités des airs.

Ne pas laisser le temps et « l’activité » prendre le pas sur les ressentis musicaux.
L’enfant n’a pas la notion, et c’est très bien ainsi, de rentabilité du temps. il apprend à un rythme qui est très différent des celui des adultes ou des adolescents. Laisser à l’enfant son initiation à la découverte sans attendre un rendu sonore immédiat.

L’énergie et les jeux
L’enfant a beaucoup d’énergie, il la dépense souvent pour se défouler pendant les cours d’éveil musicaux. L’éveil musical est aussi celui des sens, de l’écoute en particulier. La pratique musicale n’est pas seulement dans le « faire » mais aussi dans « l’ être » réceptif, dans le silence de l’écoute qui chez un enfant est rarement passive.

Il faut tenir compte de l’énergie et de l’envie réelle de l’enfant.
Ensuite seulement, ayant laissé son trop plein d’enthousiasme et d’ardeur au jeu se déployer,  il portera son attention sur des consignes ou des écoutes musicales et sur l’apprentissage musical. C’est souvent un écueil à une réelle découverte musicale et sonore. L’enfant hyper actif contrairement à ce que l’on croit ne se calme pas en faisant de la musique :  il gère son énergie, il la focalise et apprend à la structurer en diverses phases qui pour lui ne sont pas frustrantes.
L’enfant propulse à l’extérieur son énergie et n’est pas réceptif à l’énergie extérieure : sons, musique…

N’oublions jamais que si ce sont les parents qui inscrivent les enfants à des ateliers d’éveil musical, ce n’est pas forcément du goût de l’enfant. Il peut avoir envie d’autres activités : peinture, yoga, bricolage…ce qui est vrai pour les adultes l’est aussi pour les enfant.

Sources : Sabine Steffan-Escalant

About lamarocaine com

WePress Theme is officially developed by Templatezy Team. We published High quality Blogger Templates with Awesome Design for blogspot lovers.The very first Blogger Templates Company where you will find Responsive Design Templates.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Aucun commentaire

Leave a Reply