Select Menu

Ads

News

Fourni par Blogger.

couple

Beauté

Interviews

Maman

Société

News

Vidéos

» » » Sarah Bennour


Sarah de Jazirat Al Kanz : Tout le monde s’est trompé, je n’avais du tout peur..


1. Une présentation de vous Sara.


Je m’appelle Sarah Bennour, j’habite à Rabat, d’origine moitié berbère moitié doukalli, j’ai un diplôme en tourisme qui m’a permis d’occuper le poste de directrice d’agence de voyage. Un métier qui m’a toujours passionné puisque j’aime voyager, découvrir mon pays et d’autres cultures, car à mon avis, cela ne fait qu’enrichir les connaissances et l’ouverture d’esprit.

2. Le public vous a connu lors de votre participation à Jazirat Al kanz, ou Fort Boyard en version marocaine, dites nous comment vous avez participé au jeu ? Et qu’est ce qui vous a poussé à y participer ?

En parallèle de mon métier de base, je joue en tant que comédienne dans des publicités nationales et j’ai été informée de l’ouverture du casting pour fort boyard version marocaine (Jazirat al Kanz), une émission que je regardais depuis mon jeune âge et je n’ai pas hésité une seule seconde à passer le casting. Par forte chance, j’ai été aussitôt admise en tant que candidate de la première édition. De plus, vue que cette émission est à la base à caractère non lucratif, cela m’a encore plus encouragé à y participer car ma foi, dans la vie nous devons tous se serrer les coudes afin d’aider les personnes démunies et souffrantes de maladie pour lesquelles le coût est onéreux.


3. Vous rentriez pour la première fois dans le fort, est il aussi impressionnant qu’il y parait à l’écran ?

Effectivement, le fort et très impressionnant


4. Vous étiez candidate dans une équipe de stars. Comment s’est passé votre rencontre ? Et comment est votre relation maintenant ? 

J’ai été dans une équipe très soudée, j’avoue que je dois m’estimer très heureuse de faire leur connaissance de plus près. Nous avions passé non seulement les épreuves ensembles mais aussi , nous avions partagé des moments inoubliables à l’hôtel ou nous avions tous logés. Les stars sont humbles et d’une gentillesse extrême. Houda Saad est magnifique, et d’un romantisme sans précédent, je ne connaissais pas ce coté chez elle. Elle est aussi une brave fille et surtout très courageuse, c’était la bonne copine et aujourd’hui, nous sommes toujours en contact, et j’espère que nous le serons pour toujours. Driss Roukh et Fahd Benchemssi sont d’une simplicité, d’une gentillesse que peu de gens aujourd’hui le sont surtout pour des artistes stars comme eux.

Sinon mon coéquipier Amine, c’est mon frère d’une autre mère, je n’oublierai jamais son courage et son aide pour m’aider à accomplir l’épreuve de la balance. En effet, Amine est un grand sportif très assidu.


5. Qui des quatre candidats vous a le plus impressionné ?

Sincèrement tous les quatre car chacun d’eux était unique et différent.


6. Pendant le jeu, vous avez eu droit à une épreuve, jugée difficile, celle du bateau. Quelle est la chose, principale, qui vous a empêché de trouver la clé ?

En ce qui concerne l’épreuve du bateau, déjà c’était sombre on y voyait presque rien. De plus, il fallait chercher dans des conditions pas du tout stables car le bateau bougeait et les objets tombaient dans tous les sens, c’était impossible de se concentrer et de chercher partout. Je n’avais pas surtout pas de chance car j’avais cherché partout sauf une boite qui était juste à coté et que je n’ai pas du tout vu. C’était encore une fois trop sombre.


7. Quelle était votre réaction quand vous avez regardé l’émission mardi soir ?

Quand j’ai regardé l’émission mardi soir dernier, je me suis remise dans la situation des épreuves comme si j’étais à peine en train de jouer. Vous allez rire mais à la fin de la diffusion j’ai perdu la voix à force de rigoler aussi.


8. Il y a des gens qui vous ont critiqué à cause de l’épreuve de la balance, pouvez vous nous expliquer qu’est ce qui s’est passé exactement ?

Je vous remercie d'avoir évoqué cette question et pour laquelle j’aimerais apporter quelques éclaircissements. Tout le monde s’est trompé, je n’avais du tout peur. Il faut savoir que juste avant cette épreuve de la balance, j’ai été secoué à l’épreuve du bateau ce qui m’a fatigué, j’avais plus de force. Et tout de suite après on me donne l’épreuve de la balance, il fallait monter une échelle en corde, dans le vide, qui n’est pas du tout stable.

J’étais épuisée ! Autre chose que j’aimerai préciser, c’est que le tournage était fait pendant le mois de ramadan donc avec le jeune cela n’arrangeait pas les choses. J’ai ressenti une fatigue insupportable c’est pourquoi j’allais abandonner l’épreuve, heureusement que Amine était la pour m’aider à remonter et de ce fait gagner la clé.

9. Avez-vous une anecdote à nous raconter sur le déroulement du tournage ?

Avant de passer à l’épreuve de la balance, je ne savais pas du tout ce qui m’attendait. On me mettait la tenue je pensais que j’allais faire le scaphandre, j’étais perdue, fatiguée.


10. Sara ! Si je vous dis Félindra ? 

C’est simple Felindra = Tigres


11. Quel est le moment inoubliable pour vous durant toute cette aventure ?

Justement l’épreuve de la balance, ou je découvrais pendant que j’étais accroché à la corde que je n’avais pas de force.


12. Avant de tourner le programme, y avait il des épreuves que vous ne souhaitiez pas faire ? 

Je ne voulais pas faire d’épreuve qui demande des conditions physiques assez fortes.


13. Votre participation à l’émission a changé quelque chose dans votre vie ?

Ma participation à Jazirat Al Kenz, m’a permis d’être connue par les marocains qui ont regardé l’émission. Y en a qui m’ont encouragé et d’autre qui m’ont critiqué. Ceux qui m’ont compati lors de l’épreuve de la balance et ceux qui m’ont traité de tous les noms.
Ma participation à l’émission m’a permis de faire un petit geste à une association à forte nécessité, et ce geste n’a pas de prix.

14. Votre avis sur notre E-Magazine lamarocaine.com

J'ai beaucoup aimé l'idée de votre e-magazine. En fait, c'est mon premier interview et je suis très contente de le faire avec Lamarocaine.


15. Le mot de la fin,

C'est pour vous Sara, aux personnes qui m’ont critiqué, je dis que c’est facile de critiquer les gens derrières leur écran, je suis sure que s’ils étaient à ma place ils auraient ressenti ce que j’ai vécu. Il faut se mettre à la place des gens avant de les critiquer.
Aux personnes qui m’ont aimé et soutenu, je les remercie du fond du cœur et j’espère qu’ils étaient divertis et que je n’ai pas été lourde.


Interview réalisé par Sara Lazaar

About lamarocaine com

WePress Theme is officially developed by Templatezy Team. We published High quality Blogger Templates with Awesome Design for blogspot lovers.The very first Blogger Templates Company where you will find Responsive Design Templates.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

2 commentaires