Select Menu

Ads

News

Fourni par Blogger.

couple

Beauté

Interviews

Maman

Société

News

Vidéos

2371Les troubles sexuels touchent aussi bien les hommes que les femmes. Ils peuvent être temporaires ou se prolonger. Que se passe-t-il réellement ?
Les troubles sexuels féminins sont bien plus nombreux et communs qu’on ne le pense. Quel que soit leur âge, des femmes sont confrontées à des problèmes de sécheresse vaginale, des douleurs pendant les rapports ou encore une baisse de désir. D’où viennent ces maux qui gâchent la vie sexuelle et comment en venir à bout ?

Les douleurs lors des rapports

Démangeaisons, brûlures, picotements apparaissent parfois au moment de la pénétration. Ces douleurs peuvent aussi bien se ressentir au début de l’acte qu’à la fin voire plusieurs jours après. Dans certains cas, la souffrance est telle que tout rapport devient impossible. Les douleurs peuvent être d’origines biologiques : mycose, MST, lésion à répétition au niveau du col de l’utérus, infection ou encore accouchement difficile. Dans la plupart des cas, un gynécologue peut venir à bout de ces désagréments en prescrivant des médicaments adaptés à la pathologie.
Il ne faut pas écarter les causes psychologiques : problème avec le partenaire ou au bureau, stress, manque d’estime de soi… Dans ces cas, le meilleur moyen d’y remédier reste la communication. L’on peut également consulter un sexologue pour mieux gérer la situation.

La sècheresse vaginale

Le manque de lubrification est un problème bien connu des femmes malgré l’attention que notre partenaire porte à toutes les parties de notre corps. Si la lubrification ne s’effectue pas, peut-être que votre esprit est préoccupé par des soucis du quotidien. En effet, quand on a la tête ailleurs difficile d’être une parfaite amante. Pour y remédier, mettez-vous dans des conditions propices aux câlins. Fermez les yeux, laissez-vous aller et surtout prenez le temps de faire monter l’excitation. Si la lubrification n’est pas au rendez-vous, refusez tout rapport sinon celui-ci soit douloureux pour vous. Si malgré tous vos efforts, la lubrification ne vient pas, optez dans un premier temps pour un lubrifiant à base d’eau. Puis envisagez une visite chez un gynécologue ou un sexologue pour résoudre le problème.

La baisse de désir
Au début de la vie de couple, le désir est toujours au rendez-vous. Mais au fur et à mesure, le quotidien reprend le dessus et la libido baisse peu à peu. Dans certains cas, la baisse de désir survient à la suite d’autres troubles sexuels. Si cette situation ne signifie pas la fin du couple, il est important de comprendre l’origine du problème pour mieux le résoudre. Il faut alors en parler avec son partenaire et réagir à temps pour éviter toute frustration. Pour retrouver le désir et entretenir la flamme, apprenez à rétablir vos priorités : passez du temps ensemble, organisez des soirées romantiques, faites des surprises, prenez soin de vous… Bref, misez sur l’originalité. Cela rejaillira sur votre vie de couple et la passion sera de nouveau au rendez-vous.

2367Caresses, baisers, effleurements… impossible de faire l’impasse sur les préliminaires. Découvrez quelques conseils pour les réussir.


La vie sexuelle ne se résume pas au rapport sexuel et aux positions sexuelles. Il y a un avant, un pendant et un après. C’est justement cet ensemble qui est vital pour une vie sexuelle épanouie. L’avant, les préliminaires donc, est particulièrement important puisqu’il fait monter le désir et offre un réel moment de complicité. Bien évidemment chacun a ses petites habitudes, mais il existe quelques règles pour réussir cette étape.

Prenez votre temps


Faire l’amour est un moment intense dans lequel les deux partenaires s’écoutent, unissent leur corps et se font du bien. La clé des préliminaires ? Se préparer en douceur à ce beau moment de fusion et d’harmonie. Le problème, c’est que beaucoup d’hommes ont tendance à bâcler cette étape, pressés de passer à l’acte. Autre cas fréquent : ils ne savent pas forcément comment s’y prendre. Ce que vous pouvez faire c’est l’amener à se détendre, à ralentir le rythme quitte à le guider. Votre objectif ? Lui montrer que les préliminaires ne se résument pas à des petites caresses par ci par là.

Déshabillez-vous de façon sexy


Arracher ses vêtements dans un élan de désir, cela peut être torride. Mais lorsqu’il n’arrive pas à dégrafer votre soutif ou qu’il a la tête coincée dans son polo, ce n’est pas vraiment glamour. L’astuce sexy : dès que vous sentez la température monter, sortez votre tempérament coquine et déshabillez-vous lentement et regardez-le bien dans les yeux en vous effeuillant. Autre astuce coquine : allongez-vous sur le lit en petite tenue et regardez-le se dénuder avec des yeux gourmands.

Demandez-lui ce qu’il aime


Même si vous connaissez déjà les principes essentiels du plaisir masculin, chaque homme est différent. Certains aiment les baisers dans le lobe de l’oreille, d’autres préfèrent des choses plus coquines. Seulement, il n’osera pas forcément vous dire ce qu’il désire. Réagissez ! Susurrez-lui à l’oreille : « qu’est-ce que tu aimes, qu’est-ce que tu veux ? ». Bien évidemment, il n’est pas question d’accepter des choses qui vont au-delà de vos propres limites personnelles. Mais n’hésitez pas à prendre l’initiative pour lui monter que vous êtes à l’écoute de son corps et de son plaisir tout comme vous attendez qu’il soit attentif aux vôtres.

Explorez le corps de l’autre



Pas de précipitation : les préliminaires, comme leur nom l’indique, sont faits pour se préparer à l’acte sexuel. De plus, ils sont un excellent moyen pour explorer et mieux connaître le corps de l’autre accédant ainsi aux zones les plus érogènes. Aussi, ne vous limitez pas aux endroits « clés ». Partez plutôt à la conquête de nouveaux territoires : les pieds, les cuisses, le cuir chevelu, le dos… Vous pouvez par exemple masser lentement et sensuellement le dos de votre partenaire.

2365Sources de vitamines, de minéraux, de fibres… Les fruits sont des aliments indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Comment les conserver pour qu’ils gardent leurs propriétés ?

Sachez que les fruits frais doivent être consommés au plus vite car les vitamines et sels minéraux qu’ils contiennent sont des éléments très fragiles et sensibles à différents paramètres comme la lumière, l’exposition à l’air libre et la chaleur. Aussi, pour bénéficier d’un apport optimal en ces nutriments, la règle d’or à retenir est la suivante : « aussitôt acheté, aussitôt consommé ». Néanmoins, il existe des astuces simples pour garder au maximum leur fraîcheur afin de garantir leurs bienfaits.

La corbeille à fruits

Certains fruits ne se conservent pas dans des endroits frais (comme au réfrigérateur par exemple) car cette température les empêche de mûrir. Banane, prune, avocat, mangue… doivent être conservés à température ambiante. Ces derniers pourront donc trôner fièrement dans une corbeille à fruits dans votre cuisine. Pour qu’ils se conservent plus longtemps, placez dans la corbeille quelques bouchons de liège coupés en deux. Ils aideront à éloigner les petites mousses à fruits.

Le bac à légumes du frigo

Raisins, cerises, fraises, framboises, abricots… ces types de fruits peuvent se conserver et se déguster frais jusqu’à une semaine. Le bac à légumes de votre frigo sera votre meilleur allié pour conserver leur fraîcheur et leurs vertus. Toutefois, la conservation ne doit jamais excéder les 4°C. Sachez que les agrumes peuvent être conservés au réfrigérateur jusqu’à 15 jours. Dans tous les cas, entreposez vos fruits séparément.

La corbeille haute technologie

Il existe des appareils très design que vous pouvez placer sur votre plan de travail et qui sont beaucoup plus élaborés qu’une simple corbeille à fruits. Ils ont la forme d’un saladier, mais ils permettent de garder les fruits au frais sans faire usage du bac à légume du réfrigérateur. Ces corbeilles ont également pour avantage d’éliminer une partie des bactéries qui peuvent attaquer les fruits. Vous trouverez ces petites merveilles dans des boutiques spécialisées.

La congélation

Si vous voulez conserver vos fruits plus longtemps, la solution est la congélation. Cette méthode de conservation des fruits vous permettra de déguster vos fruits favoris tout au long de l’année, peu importe la saison. Pour les déguster, il suffit de les décongeler en les sortant en avance du congélateur. Ils se dégustent « nature » avec juste un peu de sucre ou de la crème fouettée et peuvent servir à la préparation de nombreux dessert. Les petits fruits peuvent être congelés directement après un bon lavage, les autres fruits, plus grands, devront être découpés avant.
Outre ses moyens de conservation, il existe également d’autres astuces : confitures, conserves, déshydratation (fruits secs). Le principe est dans tous les cas d’acheter des produits frais et de saison, et des les préparer afin de pouvoir les stocker pendantplusieurs semaines, voire plusieurs mois.

2364Dès lors qu’il est question de construire ou de rénover une maison, le bien-être et le confort sont au cœur de nos préoccupations. Parmi les facteurs qui assurent le confort, on retiendra l’isolation tant phonique que thermique. Son efficacité permet de réduire les besoins en chauffage de la maison et de se protéger des nuisances sonores. Tour d’horizon des isolations pour fenêtre.


Le double vitrage

Le double vitrage est composé de deux feuilles de verre d’une épaisseur variable. Ces deux feuilles de verres sont séparées par un intercalaire rempli d’air immobile ou lame d’air. Le double vitrage permet d’éviter au froid d’entrer et à la chaleur de sortir. Il apporte également un supplément de confort en réduisant les nuisances sonores qui proviennent de l’extérieur. Les matériaux de structure pour un double vitrage sont variés. On peut tout à fait utiliser du bois, de l’aluminium ou du PVC. Il faut toutefois savoir que l’aluminium est le matériau le moins isolant. Le bois est un très bon isolant mais il doit être traité régulièrement. Le PVC est particulièrement économique et résistant. C’est un bon isolant avec une grande durée de vie puisqu’il résiste à la fois aux agressions salines, aux ultraviolets, qu’il ne pourrit pas et nécessite peu d’entretien.

Le triple vitrage

Le triple vitrage est composé de 3 vitres espacées par 2 lames remplies d’air, d’argon ou de krypton. Cet assemblage lui confère une excellente performance thermique. Par ailleurs, il capte peu la chaleur en été ce qui apporte un confort de plus en été. En revanche, en termes d’isolation acoustique, le triple vitrage n’offre pas d’amélioration significative par rapport à un double vitrage classique. Le triple vitrage trouve toute son utilité dans les maisons à très basse consommation énergétique comme les maisons passives. Il peut alors permettre de baisser de façon significative le chauffage, voir de s’en passer complètement.

Le calfeutrage des fenêtres

Le calfeutrage consiste à poser des joints pour calfeutrer les fenêtres. Cette technique simple permet d’éviter la condensation. Pour éviter les déperditions de chaleur, il existe trois types de joints :
-Les joints en mousse qui sont faciles à poser mais doivent être remplacés au moins tous les 2 ans.
-Les joints métalliques sont difficiles à poser car ils doivent être cloués aux montants. Ils sont par ailleurs les plus résistants.
-Les joints en silicone, plus efficaces, se posent à l’aide d’un pistolet. Ils sont en revanche peu esthétiques.

Avant de vous lancer, n’hésitez pas à demander conseils auprès d’un professionnel qui saura mieux vous guider dans vos choix.

2359Votre régime est équilibré, vous disposez d'un garde-manger plein de compléments alimentaires et vous n'avez jamais manqué une séance d'entrainement en six mois. Pourtant, vous n'avez toujours pas le corps que vous voulez (il s'agit d'un problème commun !).

Il y a quatre explications raisonnables pour lesquelles vous ne progressez pas correctement :

Vous êtes dans une mauvaise relation

Les mauvaises relations conduisent au stress et il n'y a pas plus mauvais pour votre corps que le stress.
Cela ne s'applique pas uniquement aux relations amoureuses. Les parents ou les beaux-parents trop autoritaires, un patron abusif, des collègues ou amis négatifs peuvent vous stresser et vous amener à accumuler du gras, en particulier dans la région abdominale.
Eviter les mauvaises relations peuvent être difficiles - voire impossible. Vous êtes un peu coincé avec les parents et les beaux-parents et sauf si vous changez d'emploi, le patron et les collègues ne quitteront pas non plus. Mais faites un effort pour éloigner autant de personnes toxiques hors de votre vie que possible et vous serez plus heureux et plus sain.

Vous êtes intolérant

Celui-ci est un véritable coup de barre. Vous mangez tout ce qu'il faut dans un régime : oeufs, poisson, viande maigre, grains entiers, les noix, les fruits, les légumes - et pourtant, vous ne pouvez pas perdre ces cinq derniers kilos de graisse.
Vous pourriez avoir une version plus furtive d'une allergie alimentaire: une intolérance alimentaire. Une telle intolérance provoque une inflammation dans le corps et empêche votre système de bien fonctionner.
Si votre système ne fonctionne pas correctement, perdre de la graisse est le moindre de vos problèmes. Les Oeufs, les noix, le soja, le blé et les produits laitiers sont les coupables quand il s'agit d'intolérance alimentaire, mais vous pouvez être intolérant à tous; de l'ail au persil de l'ananas à l'aubergine.
Des tests d'intolérance alimentaire (réalisée par des prises de sang) et les régimes d'élimination peuvent identifier les coupables. L'élimination de ces aliments pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour lancer votre programme d'entraînement.

Vous êtes contaminé

Les toxines environnementales: pollution, la fumée de cigarette, les cosmétiques, les médicaments sur ordonnance et le mercure dans le poisson - sont stockés dans les cellules adipeuses et ont le potentiel de causer des ravages sur votre corps.
Puisque votre corps est intelligent, il refuse d'utiliser ces cellules graisseuses comme carburant. Cela permettrait de libérer ces toxines dans la circulation générale. Vous maintenez donc systématiquement ces cellules graisseuses de sorte que les toxines ne vous rend pas malade.
Alors, comment pouvons-nous nous débarrasser de ces invités indésirables ? Vous pouvez prendre des mesures comme : les saunas infrarouges, bains de pieds détoxifiant, la thérapie par chélation et même des régimes détoxifiants pour le foie et le tractus gastro-intestinal. Ces méthodes peuvent vous aider à éliminer les métaux et les toxines de votre système.

Attention comme même, car ces mesures peuvent être assez dramatiques sur votre corps à cause des effets secondaires sérieux. Consultez un spécialiste avant de prendre n'importe quel type d'intervention, afin de déterminer ce qui est approprié.

Vous ne travaillez pas assez dur

Ce n'est pas parce que vous vous êtes entraîné constamment que vous allez tirer le maximum de vos séances d'exercice. La plupart des gens ne réalisent pas ce que leur corps sont capables de subir.
Vous faites vos exercices tranquillement sur une machine cardio tout en lisant un magazine ou parler au téléphone? Vous continuez à faire les mêmes séances d'entraînement longtemps après que votre corps s'y est adapté ? Si la réponse est oui, regardez tous ces gens dans votre salle de gym qui semblent obtenir des bons résultats; ils font plus d'efforts en travaillant à un rythme effréné.
Il y a une raison pour laquelle ces personnes ont des corps presque parfaits. Ce n'est pas génétique ou par accident; elles bougent le cul - et vous le pouvez aussi :)
2358Passé 50 ans, la sexualité change-t-elle forcément pour l’homme ? Avec les soucis liés avec l’âge, comment vivre une sexualité épanouie ?

A 50 ans, la vie offre un nouveau départ, que certains peuvent avoir du mal à appréhender. Cette période est également marquée par des changements physiques et hormonaux : la ménopause marque la fin de la fertilité pour les femmes alors que la baisse de la testostérone (appelée déficit androgénique lié à l’âge) peut altérer le tonus masculin.

Mais cette époque est également marquée par plus de liberté, plus de temps, plus de sagesse et généralement plus d’argent que leurs cadets. Ainsi, c’est souvent un véritable nouveau départ. A 50 ans, particulièrement pour l’homme, on est en pleine forme et on entend bien le rester. D’ailleurs, les statistiques annoncent une moyenne de 5 à 7 rapports sexuels mensuels malgré les changements physiologiques.

En effet, il faut accepter les changements corporels, qui surviennent naturellement avec l’âge. Il faut alors mieux comprendre son corps. Ainsi à 50 ans, le temps de réaction d’une érection, premier signe d’excitation sexuelle chez un homme, augmente au fur et à mesure qu’il vieillisse. Pourquoi ? C’est essentiellement pour des raisons physiologiques : affaiblissement du muscle cardiaque, rétrécissement des veines et des artères… Cette baisse de spontanéité ne signifie pas l’arrêt de votre vie sexuelle. Vous devez plutôt vous adapter à ce nouveau corps, qui réagit différemment.

L’on rencontre également la crise de la cinquantaine. Cette période est en effet le temps des changements physiques comme nous l’avons vu, aussi bien d’ordre familial que social. Les enfants quittent le nid familial, la retraite approche, et le couple doit apprendre à se retrouver, ou même à se reconstruire parfois. Cette crise de la cinquantaine peut se traduire par une dépression passagère, un manque d’appétit sexuel, l’envie de tout changer dans sa vie, des inquiétudes quant au pouvoir de séduction, et dans les cas extrêmes, par des pensées suicidaires.

Certains échappent à cette crise, d’autres en souffrent terriblement, mais chacun essaie de s’en sortir comme il peut, parfois grâce à un médecin, un psychologue ou un coach. Alors, si cette étape charnière de la vie vous est difficile à gérer, n’hésitez pas à consulter un spécialiste et à vous faire aider. Parfois, il suffit juste d’en parler avec sa partenaire pour se libérer de toutes ces pressions. Dans le couple, rien ne vaut une bonne communication.

Dans tous les cas, l’entretien du désir et de la libido est primordial. C’est là qu’entre en jeu la femme, elle doit rester à l’écoute de l’autre. Les caresses deviennent primordiales pour provoquer l’excitation. La femme peut rassurer son compagnon sur sa capacité à la séduire, en prenant davantage d’initiatives et en lui exprimant, sans simuler, son plaisir. Car la chute de libido n’est pas éternelle. Et s’il arrive qu’elle soit en berne chez ces messieurs, ce n’est le plus souvent que temporaire. Se résigner ou baisser les bras est donc pour les femmes la pire erreur. Si ses avances sont repoussées, un homme a tendance à croire que sa compagne ne le juge plus à la hauteur : un des facteurs qui nuiront à l’épanouissement sexuel.

Source:linfo
2357Vous avez révisé depuis des mois, étudié toute l’année et vous vous sentez fin prêt à passer votre examen ? Sachez que l’alimentation peut être un allié de taille au moment de vous pencher sur votre copie.

Les experts se réunissent tous sur un point : notre alimentation joue un rôle fondamental dans notre bien-être et donc dans notre réussite. En s’informant sur les bienfaits des aliments, on peut bénéficier de leur vertu et ainsi éviter les compléments alimentaires et autres médicaments qui sont finalement peu efficaces. Le poisson riche en oméga 3 est par exemple l’aliment parfait pour booster la mémoire. La banane est quant à elle riche en magnésium, un oligoélément qui lutte contre le stress.

Le petit-déjeuner est par ailleurs le repas primordial de la journée pendant les révisions ou le jour du Bac. Si vous ne mangez pas le matin, vous manquerez de tonus tout au long de la journée et le cerveau le ressentira également en mettant du temps à fonctionner. Le muesli avec des fruits frais, un laitage et une boisson chaude sont particulièrement conseillés en période d’examen. En effet, le muesli vous donne une énergie longue durée et de nombreux minéraux et vitamines. Choisissez plutôt un muesli bio non enrichi en fer, c’est plus efficace.

L’hydratation est également très importante pendant ces périodes de stress. Buvez donc un litre et demi d’eau par jour. Evitez autant que possible le café qui est plutôt un excitant qu’énergisant. Par contre, le thé vert est conseillé pour sa vertu tonifiante. Il augmente également les capacités de concentration. Consommez-le avec un filet de citron pour conserver et développer ses capacités. La tisane de tilleul est particulièrement recommandée avant de se coucher. Non seulement la fleur de tilleul favorise le sommeil mais en plus elle détend, calme et repose. C’est un anti-spasmodique contre la nervosité, l’anxiété et les insomnies.

En ce qui concerne le reste de vos journées de révisons ou d’examens, une règle d’or : ne sauter aucun repas. C’est très important, votre cerveau se nourrit et s’active grâce à ce que vous avalez. Alors nourrissez-le bien et vous serez en accord pour réussir les épreuves. Les jours précédents votre examen, préférez les féculents comme le riz, les pommes de terre ou les pates, qui donne de l’énergie à votre corps et à votre cerveau à long terme. Pensez à bien manger de la viande, du poisson (saumon par exemple) ou des œufs au moins une fois par jour.

N’oubliez pas non plus vos trois portions de fruits par jour pour l’apport en vitamine C. le kiwi, les agrumes et les fruits rouges sont les fruits qui regorgent le plus de vitamine C. Faites-vous plaisir de temps en temps en mangeant du chocolat noir : énergétique, antifatigue, tonique, antidépresseur, euphorisant… Mais il ne faut pas non plus en abuser et surtout l’éviter si vous avez du mal à dormir.
-
2356Vous désirez changer de look en cette période hivernale ? La coloration est tendance et offre un certain charme. Découvrez quelques bons conseils avant de franchir le pas.

La coloration permet de rehausser la couleur naturelle des cheveux, de mettre en valeur le teint de la peau, de souligner la couleur des yeux ou de personnifier une coupe de cheveux. Plusieurs types de coloration existent, vous choisirez donc en fonction de l’effet souhaité. Un coiffeur professionnel sera bien évidemment votre meilleur guide, mais vous pouvez d’ores et déjà vous faire une idée.

La coloration permanente

Elle permet de changer radicalement de couleur, soit en la fonçant soit en éclaircissant, ce qui la rend plus efficace pour couvrir la totalité des cheveux blancs. Elle associe l’eau oxygénée, qui décolore les cheveux, à l’ammoniaque qui facilite la fixation du colorant. Pour modifier complètement votre couleur naturelle, le coiffeur propose souvent une décoloration. Avant toute première coloration permanente, il faut pratiquer un test d’allergie 24 heures auparavant, en mettant une goutte du produit au creux du poignet.

La coloration ton sur ton

Cette coloration faite à base d’une oxydation est plus subtile et plus légère que la coloration permanente. Sans ammoniaque, elle permet d’embellir la couleur naturelle en lui apportant reflets et brillance. Le produit est moins agressif : il colore le cheveu sans toucher aux pigments. Contrairement à la coloration permanente, elle ne couvre les cheveux blancs qu’à 50%. Les brunes pourront par exemple obtenir des reflets auburn, acajou ou violine. Quant aux blondes, elles auront des reflets dorés, chocolatés ou miels.

La coloration au henné

Pigment entièrement naturel, le henné fortifie et apporte de la brillance aux cheveux. Il donne des reflets roux ou noir et convient particulièrement aux cheveux gras grâce à sa propriété astringente. Il est cependant déconseillé aux cheveux permanentés, colorés et blonds qui ont tendance à devenir orange sous l’effet du henné. Sachez également qu’avec du henné, il est impossible de faire une couleur à base d’ammoniaque cependant un certain temps car il gaine le cheveu et empêche la prise de toute autre couleur.

Les colorations mèches et balayages

Les mèches consistent à teindre des mèches de cheveux qui donnent un résultat plus tranché. Le balayage est plus subtil : seuls quelques cheveux d’une mèche sont colorés. Idéale pour donner du relief ou illuminer une chevelure. Le changement est beaucoup plus visuel avec les mèches. Avec le balayage, on obtient un effet plus doux, c’est le naturel qui prime.

Un conseil : avant de sauter le pas, appliquez un shampooing colorant qui s’estompe en 8 shampooings. C’est la solution idéale pour donner un reflet temporaire aux cheveux.

Comment préserver la couleur ? Utilisez un shampooing spécial cheveux colorés et faites régulièrement des soins pour revitaliser la fibre capillaire, éviter le dessèchement des cheveux et sa dépigmentation. Enfin, évitez d’enchaîner décoloration et coloration, ces procédés répétés abîment beaucoup les cheveux.
2355Un chercheur canadien a présenté une nouvelle étude selon laquelle les enfants souffriraient d'une certaine forme d'amnésie jusqu'à l'âge de trois ans.

Inutile de gronder votre enfant qui répète la même bêtise encore et encore, sa mémoire à long terme est en cours de construction.
Le neuroscientifique Paul Frankland a présenté une étude lors du meeting annuel de l'association canadienne de neuroscience. Il explique la cause les bêtises à répétition par "l'amnésie infantile" due au développement très rapide des cellules nerveuses dans la zone du cerveau qui enregistre les souvenirs, l'hippocampe. Toute l'énergie du cerveau est concentrée dans la formation de ces cellules, et la mémoire à long terme souffre de ce manque. Les informations sont mal stockées, dans le désordre, et l'enfant ne peut pas les reconstruire jusqu'à l'âge de trois ans.
Après ce cap, le développement neurologique ralentit et les enfants peuvent finalement retenir les souvenirs pendant une longue période. Cela expliquerait également pourquoi nous avons du mal à nous rappeler avec précision de notre petite enfance.

Les enfants "ne peuvent pas former des souvenirs stables de ce qui se passe dans leurs premières années de vie", explique Paul Frankland au site américain de la chaîne NBC News, "j'ai une fille de 4 ans et, puisque nous avons travaillé sur cette étude, je lui ai souvent posé des questions sur ses souvenir d'endroits que nous avons visité quelques mois auparavant. Elle peut former des souvenirs clairs et détaillés, mais dans quatre ans elle aura tout oublié".

Source:topsante
2353Nos ados vont bientôt entrer dans la période stressante des examens. Mis à part les révisions, il est également important de stimuler la mémoire. Que conseillent les médecins ?

A l’approche d’un examen, mémoire et concentration sont les principaux atouts pour obtenir de bons résultats. Globalement, un étudiant doit avoir trois objectifs : améliorer sa vigilance, sa mémoire et éviter le stress. Voici quelques conseils adaptés pour y parvenir et traverser avec succès et sérénité une période d’examens.

Le sommeil

Il est nécessaire de respecter un rythme de vie régulier et une bonne dose de sommeil. En plus de la prévention de la fatigue, le sommeil permet de consolider la mémoire. Autrement dit, étudier puis dormir permet de mémoriser davantage ce que l’on a appris. Le temps de sommeil pendant la nuit doit donc être suffisant. Celui-ci peut par ailleurs être complété par des siestes afin de compenser la fatigue accumulée pendant la journée. Tout comme le sommeil réparateur, la sieste a des effets positifs sur le processus de mémorisation avec consolidation des apprentissages.

L’alimentation

Bien que notre cerveau ne représente que 2% de notre masse corporelle, il absorbe 20% de l’oxygène que nous respirons, et 20% de l’énergie alimentaire que nous consommons. Aussi, pour qu’il fonctionne efficacement (mémoire et concentration) il faut le stimuler grâce à une alimentation bien équilibrée. Privilégiez les vitamines, notamment les B1 (germe de blé, noisettes, légumes secs, céréales complètes, foie, œuf, viande de porc…) et B12 (sardines, thon, saumon, hareng, abas de poulet, cervelle de veau…) car elles ont des effets directs sur la mémoire. Il ne faut pas non plus oublier les fruits, les légumes et les produits laitiers. Et surtout il faut boire un demi-litre d’eau par jour.

Le sport

Sachez qu’un corps mal oxygéné a des difficultés à apprendre, à se concentrer et à mémoriser. Le sport améliore ainsi l’oxygénation du cerveau. De plus, le sport stimule le cerveau et le réseau de communication des cellules nerveuses. Il a été également prouvé que les sports collectifs ont un impact positif sur l’intellect. Accordez-vous alors deux heures de sport par semaine pour vous aérer l’esprit et booster ainsi votre capacité de mémorisation.

Attention : la preuve de l’efficacité de substances médicamenteuses sur la mémoire n’a jamais été démontrée. Certains produits ne sont d’ailleurs que des produits excitant pour le système nerveux. Néanmoins, demandez conseils auprès de votre médecin si vous désirez en prendre.

Notez par ailleurs que la vitamine C joue un rôle positif sur la fatigue. Mais attention, la fatigue est un signal indiquant qu’il est nécessaire de se reposer. Une fois de plus, le repos est doublement important pour effacer les conséquences de la fatigue, mais aussi pour améliorer le processus de la mémorisation. En prévention, faites tout simplement une cure de vitamine C pendant une semaine.

Source: linfo
L’allié des mines fatiguées, c’est l’anti-cernes. Il cache nos yeux de panda et apporte de la lumière au teint, même les plus fatigués ! Voici tous nos conseils pour savoir comment bien choisir son anti-cernes et, surtout, bien l’utiliser !

L’anti-cernes fait parti des indispensables de nos vanity beauté. ?Pour gommer les traces de fatigue formées sous nos yeux et cacher les cernes, on n’a pas trouvé mieux !

Comment choisir son anti-cernes ?

Sur le marché de la cosmétique, il existe de nombreux produits pour cacher, prévenir et maquiller les cernes.

Premier conseil pour choisir un anti-cernes : il faut opter pour un pinceau anti-cernes un ton plus clair que notre carnation naturelle. Ensuite, on l’applique après avoir étalé notre fond de teint sur le visage pour que l’anti-cernes adhère mieux à la peau.

Comment bien appliquer son anti-cernes ?

On effectue trois pressions avec le pinceau sur les cernes (une sur le coin interne, une au milieu et une sur le coin externe) et on tapote ensuite avec le doigt pour relier le produit et l’étaler sur l’ensemble des cernes.

Attention, il ne faut jamais utiliser le pinceau en l’étalant du coin interne vers le coin externe de l’œil (et vice-versa) d’un seul mouvement, sous peine de creuser et donc de marquer encore plus les cernes. Enfin, on passe quelques coups de pinceau de poudre libre pour fixer le tout.
-