Select Menu

Ads

News

Fourni par Blogger.

couple

Beauté

Interviews

Maman

Société

News

Vidéos

2349Un regard délicatement smoky, un rouge à lèvres lumineux, une coiffure glamour juste ce qu’il faut... Pour être la plus belle, il suffit de vous laisser guider par nos conseils.

Un regard mystérieux

Misez sur un smoky qui apportera de l’intensité au regard. Attention à ne pas trop le marquer pour ne pas accentuer une paupière tombante ou des ridules. Adoptez une version light, en piochant dans les demi-tons. L’ombre foncée s’applique au ras des cils puis se fond au doigt vers le haut avec le fard médium pour un subtil effet fumé. Terminez par la teinte claire au coin interne de l’œil sous l’arcade.
Oubliez les ombres pailletées ou irisées qui font ressortir les défauts de la paupière, choisissez des textures mates ou satinées, plus douces. Accro à l’eye-liner, évitez le trait épais et les mines feutres au profit de khôls tendres, gris ou bruns, qui ne durcissent pas le regard.


L’astuce : travaillez au crayon sur le triangle extérieur de l’œil pour étirer le regard en amande.

Coup de blush pour rosir de plaisir

Craquante, la mine fraîche et les joues de poupée. Le petit truc de pro qui assure un teint parfait tout en légèreté, c’est de se maquiller à la lumière du jour sans oublier de tourner la tête à droite et à gauche pour vérifier s’il n’y a pas de démarcations. Les textures fluides, comme les voiles de teint, s’appliquent tout simplement comme une crème de jour, et restent imperceptibles. Incontournable, la touche de blush : rose pour un effet bonne mine, pêche pour un flash de soleil.
Le plus : en mettant en valeur les pommettes, vous détournez les regards d’éventuels petites imperfections du visage.

Une bouche à croquer

Si vous êtes accro à votre rouge, travaillez la texture aux doigts, et fixez la couleur en posant un mouchoir en papier dédoublé sur les lèvres, puis balayez le rouge d’un nuage de poudre. Autre option, essayer une « encre » qui colore sans effet matière. Les nouvelles générations y intègrent des huiles pour garder la bouche souple.
L’astuce : si vous n’êtes pas à l’aise avec la couleur, appliquez un baume dont la teinte s’adapte au pH des lèvres et qui apporte juste la couleur qu'il faut.

Des ongles laqués

Des ongles vernis, Mais surtout pas s’ils sont trop longs (le côté « griffes », on oublie) si la couleur est trop sombre (on laisse le noir mat et le bleu marine à sa fille), ou trop pop (jaune, vert, bleu… des teintes rigolotes en été, mais pour un diner en tête-à-tête, on évite).
Choisissez plutôt une valeur sûre. Avec un ton bordeaux, bois de rose ou encore rouge carmin, aucun risque de faux pas.
Le plus : la petite touche de top coat en touche finale, ce vernis protecteur qui assure une tenue nickel jusqu’à l’heure du rendez-vous.


Des mains zéro défaut

Avec des ongles laqués, pas question d’afficher des mains qui ne sont pas parfaites. Sublimez-les pour les rendre encore plus sexy. Le secret : les illuminer avec une touche d’embellisseur pour le visage, qui accroche la lumière. Si vous avez quelques taches, gommez-les avant avec une pointe de correcteur à estomper au doigt.
L’astuce : atténuez d’éventuelles rougeurs avec une touche de correcteur vert. Terminez par un voile de poudre qui fixe tout.

Source: femmeactuelle.
-
2348L PARAÎT QU’ON N’A QU’À OBSERVER LA TÊTE DE QUELQU’UN POUR SAVOIR S’IL EST EN SANTÉ! C’EST À DIRE QU’UNE CHEVELURE QUI EST SAINE REFLÈTE UNE BONNE SANTÉ GÉNÉRALE…

Excepté qu’avec tout ce qu’on fait subir à nos cheveux (le séchoir, le fer à friser, les colorants, les permanentes), il n’est pas rare qu’un cheveu se détériore malgré notre bonne forme…

COMMENT SAVOIR SI NOTRE CHEVELURE EST EN SANTÉ?

Il existe des petits trucs pour le vérifier soi-même : il s’agit de prendre entre vos doigts une mèche d’une dizaine de cheveux et de tirer fermement… S’ils résistent, c’est bon signe! Si plus de cinq lâchent, c’est qu’il y a un problème. Passez ensuite plusieurs fois vos mains dans vos cheveux, d’avant en arrière pour en retirer les cheveux morts. Là non plus, ils ne doivent pas être plus de 4 ou 5.

On perd normalement entre 20 et 100 cheveux par jour et notre chevelure entière se renouvelle 2 fois par année. Pour être en santé, le cheveu a besoin de vitamines A et E et de minéraux comme le zinc et le soufre. On retrouve le zinc dans les graines de tournesol et de citrouille, alors que le soufre est présent dans l’ail, les oignons, les échalotes et les poireaux.

GRAS OU SEC?

Les deux principaux problèmes rencontrés sont les cheveux ou bien trop gras ou bien trop secs… Les cheveux gras sont souvent le résultat d’un déséquilibre hormonal, d’un régime alimentaire déséquilibré ou encore de stress, alors que les cheveux secs sont causés par une carence alimentaire ou l'utilisation de produits trop chimiques.
Première chose à faire, c’est naturellement de se choisir un bon shampoing et d’essayer de ne pas les laver tous les jours parce qu’un shampoing trop fréquent entraîne la production de sébum et nos cheveux ont alors l’air sale. De plus, un bon brossage favorise la répartition des agents hydratants naturels de la chevelure.

VOS CHEVEUX ONT PEUT-ÊTRE BESOIN D’UN COUP POUCE

Il s’agit alors de passer quelques minutes dans une salle de bains remplie de vapeur et d’en profiter pour faire un massage capillaire avec 15 gouttes d'huile de jojoba (qui ressemble à l'huile capillaire naturelle). On laisse agir environ 20 minutes et on fait un shampooing régulier.

Certains signes sont à surveiller : un cuir chevelu douloureux et qui démange; des cheveux ternes, fades, mous et gras laissent présager un problème plus important s’ils persistent plus de 3 mois. Il est alors préférable de consulter un dermatologue.

PELLICULES
Un mot maintenant sur les pellicules qui peuvent avoir pour origine un problème de glandes, mais qui peuvent aussi apparaître à cause d’une allergie, de la fatigue, du stress ou même de l’alimentation. Il y en a deux sortes : les pellicules sèches (celles qui tombent et que l'on remarque sur les vêtements) peuvent être contrôlées par un bon shampoing antipelliculaire, alors que les pellicules grasses, elles, sont des cas plus difficiles à régler. Plus difficiles parce qu’elles sont souvent liées à la perte de cheveux, plus particulièrement chez les hommes. Les pellicules grasses sont jaunâtres et difficiles à détacher du cuir chevelu. Elles entraînent aussi des démangeaisons. Dans ce cas, une consultation auprès de votre pharmacien est fortement recommandée.

MASQUES POUR CHEVEUX

Le soleil ne cause pas des ravages seulement à notre peau, mais aussi à nos cheveux. Si en plus on a le malheur d’utiliser de la teinture, ils sont bien vite rebelles et indisciplinables! Voici donc quelques recettes maison pour redonner du lustre à vos cheveux!

Pour cheveux fragiles

Ingrédients : 2 œufs complets, 15 ml d'huile d'olive vierge, 30 ml de rhum ambré.
Mélangez les ingrédients au fouet.
Appliquez sur la chevelure et gardez 15 minutes.
Rincez.

Pour cheveux secs

Mélanger 60 ml de yogourt nature avec 1 œuf.
Appliquez après votre shampoing habituel et gardez sur les cheveux 5 minutes.
Rincez à l'eau tiède presque froide pour ne pas "faire cuire" les œufs...

Pour les cheveux secs

Battre 1 œuf dans 250 ml d'huile d'amande douce et 20g d'amandes en poudre.
Remuez bien, appliquez et conservez 15 à 20minutes, puis faites un shampoing.

Pour tous les cheveux

Aide à la pousse des cheveux

Acheter un bon beurre de karité. Appliquez-le sur toute la chevelure que vous envelopperez d’une serviette chaude et humide.
Relaxez pendant une heure, faites votre shampoing et profitez de votre belle chevelure santé!

Source: mamanpourlavie
2345Peu importe les mètres carrés dont vous disposez dans votre logement, bien l’aménager est essentiel pour une demeure accueillante. Découvrez quelques conseils d’aménagement, pièce par pièce.

Une maison bien rangée et organisée est bien plus accueillante. En effet, voir des objets traînés un peu partout dans la maison n’est pas sain pour le bien-être de la famille. C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir quelques conseils pour bien agencer votre maison.

La salle de séjour

C’est la pièce de vie où toute la famille se retrouve le soir avant d’aller se coucher ou lors des week-ends. Il est donc important de désencombrer cette pièce pour que les moments de détente se passent dans de bonne condition. Commencez par faire une liste de toutes les activités qui ont lieu dans cette pièce : regarder la télé, jouer avec les enfants, lire, manger… Divisez ensuite la pièce en zones où ont lieu ces activités. Réfléchissez si ces zones sont situées au meilleur endroit. Si ce n’est pas le cas, déplacez vos zones. Placez ensuite les meubles et objets nécessaires pour chacune des activités. Et débarrassez-vous des objets inutiles pour que la salle de séjours soit des plus spacieux.

La chambre à coucher

Cette pièce devrait être un havre de paix où le repos est primordial. Bien souvent, c’est tout le contraire qui se produit : des piles de vêtements sur les commodes, des paniers de vêtements non pliés, des jouets qui traînent sur le sol… Pour remédier à cette situation, essayez de recréer une ambiance propice au repos, à la relaxation et au romantisme. Eliminez alors tous les désordres puis instaurez par la suite une routine de ramassage pour éviter de ré-engorger les surfaces. Si l’espace vous manque, installez des rangements sous votre lit. Evitez les décorations superflues. Soyez minimaliste dans la chambre : de beaux rideaux, des linges de lit douillets, des bougies parfumées et un joli tableau suffisent. Faites également le ménage sur votre table de chevet et surtout faites votre lit tous les jours.

La salle de bain

La salle de bain est souvent la pièce où chacun veut marquer sa place. En effet chacun veut sa marque de shampooing et ses produits personnels. Pour éviter le désordre, regroupez les produits par catégories. Exemples : produits pour les cheveux, gel douche et savon, maquillage, trousse de premiers soins… Optimisez ensuite le rangement : pensez à installer une armoire au-dessus de la toilette, placez des meubles d’appoint, des tablettes sous le lavabo ou misez sur une barre à serviettes à multiples bras. Si votre salle de bain est vraiment petite, chacun devra placer ces effets personnels dans sa chambre : sorties de bain, maquillage, parfum, déodorant…

La cuisine

A l’instar de la salle de séjour, la cuisine est également l’une des pièces de la maison où se rassemble la famille. Pour qu’elle soit organisée efficacement, il est important de planifier le rangement des différents objets utilisés le plus près possible de leur lieu d’utilisation. Créez ainsi des zones d’activités, comme pour la salle de séjour : zone d’entreposage des provisions, zone de préparation, zone de cuisson, zone de service (nappes, sous-plats…), zone de nettoyage, zone de déchets et zone de rangement (pour les objets que vous n’utilisez pas fréquemment). La cuisine doit être propre et bien aérée pour le bien-être de tous.

Et si vous avez un coin bureau, pensez à l’alléger également en ne misant que sur les nécessaires.

Source : linfo
2344Clignement des yeux, mouvements d’épaules, rictus… Les tics n’épargnent pas les plus petits. Faut-il s’alarmer ? Le point.

Les tics infantiles sont très nombreux et peuvent commencer dès l’âge de 2 ans. Ils se manifestent souvent par des clignements d’œil, des haussements d’épaules, des claquements, des rictus, des claquements de langue ou des reniflements intempestifs. Ils expriment en général certaines émotions telles que la peur, la timidité, l’émoi, la colère ou encore la joie. Ce genre de tic est peu intente et n’a rien d’alarmant jusqu’à 6 à 7 ans. Les tics touchent beaucoup plus les garçons que les filles et plus particulièrement ceux qui sont hyperémotifs, impulsifs et instables. Il est possible qu’ils durent plusieurs mois mais disparaissent généralement avec l’âge.

Pour les pédopsychiatres, ces tics traduisent surtout une anxiété liée à un évènement familial, scolaire ou à un problème affectif. L’enfant n’ayant pas les mots pour exprimer ses angoisses, son corps va alors prendre le relais et verbaliser les craintes. Les spécialistes mettent d’ailleurs en évidence que lorsque l’enfant dort ou fait du sport, les tics disparaissent car le corps est mobilisé sur autre chose que les angoisses.

Quelle attitude adopter ? Les parents ne peuvent pas évidemment les ignorer. Il faut en parler car l’enfant ne se rend pas forcément compte qu’il a de tics. Les parents doivent donc l’aider à en prendre conscience. On peut lui faire remarquer mais sans trop insister au début. Lui faire sans arrêt des réflexions ou se moquer de lui va par ailleurs accentuer les tics. L’enfant a surtout besoin d’être apaisé, compris et soutenu.

Si votre enfant a des tics, montrez-vous patient et ne lui demandez pas d’arrêter. Tentez en outre de découvrir ce qui provoque cette tension et observez à quel moment les tics se manifestent ou sont à leur pic. Favorisez également l’expression de ses sentiments sans le juger, en lui accordant par exemple une pause tendresse quotidienne lui permettant de se confier. Par ailleurs, explorez des activités pour apaiser les tensions : jouez en plein air et faites du sport avec lui, incitez-le à dessiner et à chanter, et surtout faites des exercices de relaxation ou proposez-lui un massage.

En général, les tics disparaissent après quelques temps, lorsque la période de peur est passée. Dans la majorité des cas, la détente, le plaisir et l’écoute des préoccupations de votre enfant sont les meilleurs antidotes. En revanche, si les tics deviennent rythmiques et durent plusieurs mois, s’ils nuisent à sa vie sociale ou affectent son estime de soi, consultez un médecin car les tics peuvent devenir chroniques.

Source/ linfo


2339Est-ce la décharge d'énergie sexuelle par attouchement des parties génitales, et se cachent un secret, donc connue comme la «masturbation»Un processus que la nationalité est incomplète, mais elle ne s'arrête pas après tout le processus naturel de saturation sexuelle et de détente est une partie importante de son sexe, car elle conduit à la restitution des vaisseaux sanguins dans la région pelvienne à la normale par l'excitation et n'a donc pas arriver que la satisfaction sexuelle conduit à une congestion du sang dans la région pelvienne, y compris lui des effets de la mauvaise santé sur le système reproducteur et les autres organes du corps comme il peut à la fin, après avoir répété et à long terme affectent l'efficacité de la dysfonction érectile et conduire à l'éjaculation précoce, ce qui rend le jeune homme ayant besoin de traitement.


Cela s'ajoute à ce qui est causé par l'impact masturbation excessive sur la santé globale des jeunes, ce qui réduit la résistance et la rend vulnérable à de nombreuses maladies qui résultent de la faiblesse de la résistance qui de nombreuses maladies et souvent dangereux. C'est pourquoi de nombreux dégâts causés par la masturbation médicale de nous concentrer sur la nécessité de s'abstenir de leur part.


Les dommages causés par la masturbation:


N'arrive pas souvent dans la pratique, généralement satisfaire le désir de son épanouissement sexuel dans son intégralité, ce qui conduit à une congestion du sang dans la région pelvienne et des perturbations dans la circulation sanguine, notamment pour augmenter la quantité de sang menstruel, avec un sens de la douleur avant l'hémorragie. Il peut aussi causer de la congestion pelvienne dans l'augmentation du montant des pertes vaginales.
Peut ne pas entraîner la rupture de l'hymen, mais il arrive creuse, ce qui entraîne un manque de saignements durant la résolution de la membrane du projet de route pour la nuit de noces.
L'exercice de cette habitude à un des troubles mentaux, en plus de tension, l'anxiété et de remords à la suite de cette action.
Accompagné par une faiblesse excessive dans l'habitude, le corps desséché conduit à une mauvaise mémoire, et non la capacité du corps à résister aux maladies diverses.


En fait, la masturbation et l'indulgence qui survient dommages suite au jeune homme:La congestion de la prostate, les vésicules séminales et de provoquer l'éjaculation prématurée, au contact de toute l'éjaculation utilisateur se produit, on croit qu'il est incapable d'exercer la nationalité opération à son mariage, et cette blessure est parfois suivie d'une dysfonction érectile (perte de la dysfonction érectile)La pression sur les membres associés à la masturbation que la pression requise pour le processus sexuel normal, et il ne se sent pas le jeune homme qui est accro au plaisir de masturbation de sexe, tels que ceux associés à la masturbation naturelle, tandis que le gars moyen bénéficiant d'un grand nombre de sexualité naturelleIl ya des symptômes généraux se produire en raison de cette pratique, comme la dépression, l'autisme et de la distance mentale de la communauté, et une faiblesse générale, une pâleur, une mauvaise personnelsLe mal qu'ils sont actifs sécrétions génitales des glandes, ce qui augmente la nécessité d'après l'exercice, ce qui facilite l'habitude ancrée qui mène aux besoins physiques des sécrétions de ces glandes supplémentaires
La masturbation est d'imaginer quelque chose qui n'est pas en fait l'ensemble des créations de l'imagination ici, et possible dangereux. Jeune personne qui sur-la masturbation et de laisser cours à son imagination libre de ne pas trouver dans médiocres de la mariée désiré traitées par des années dans l'imagination ne peut pas trouver dans les circonstances entourant ce qu'il aime à imaginer ne pas se trouver en mesure d'atteindre l'imagination du sexuelles année enduré se sent frustré et ne peuvent pas découvre qu'il a le désir de mariée de cette façon, traditionnelle et c'est ici que commence le problème à la suite de ce qu'il reçoit de la pratique de la masturbation, il a besoin de me traiter d'affiner ses instincts de la citoyenneté d'accord avec la réalité. ce doit être à l'affût de jeunes hommes et des femmes de la masturbation et Ergbhm immédiatement interrompue et la manière de leur donner un accès facile et de la marche et peut il le fait chaque jeune homme, il doit être exécuté les mêmes études un peu la lecture ou tout passe-temps qu'il arbore également physique.


Qu'est-ce que la masturbation?


La masturbation est d'atteindre l'orgasme sans doubles continue, par la main et la masturbation appelé ou baiser la main.Ne les formes de la masturbation?Oui, il ya de nombreuses façons pour les hommes et les femmesEst-ce la masturbation effets nocifs sur la santé humaine?La masturbation n'est pas nocif en soi, mais il ya des individus engagés dans la masturbation assez souvent à l'impôt sur le système nerveux et le système reproducteur.Les dangers de la pratique varie, pour ces raisons, et tout au cours naturel d'être nuisibles, et dit que si ce jeune homme de Mars Alastnme deux ou trois fois par semaine, il ne peut pas être fatigué en utilisant ses organes génitaux, mais cela est différent d'une personne qui exerce Alastnme plusieurs fois par jour parce qu'il aura une incidence sursur le système reproducteur et du système nerveux. Ces membres revenir à son ancienne condition de gagner une période de repos.


Et aussi ses inconvénientsMasturbation n'atteint pas la personne qui a exercé à satisfaire la santé sexuelle et rester fidèle à Ztha dans la gamme des perceptions et des fantasmes. Il crée également de la même personne enclins à la convergenceFibres nerveuses Masturbation retour à l'agitation manuelle, ce qui rend difficile Aaroaha Balheiaj par le processus normal des rapports sexuels entre hommes et femmes dans les cas d'abus. Mais lorsque les femmes ont trouvé qu'il est difficile d'atteindre l'agitation causée par le contact normal entre les hommes et les femmesMasturbation versé au propriétaire et à la toxicomanie et de demander plus de relation naturelle nécessite la présence de deux personnes dans un lieu particulier et à une certaine heure, tandis que la masturbation, puis quand il veut une personne capable d'exercer et cela en soi est entraîné à la dépendanceMasturbation provoque la colère et la tristesse de celui-ci après l'entraînement se sent coupable et qu'il est possible de provoquer une maladie. Ce sentiment peut conduire à un sentiment de peur de l'inconnu et les nombreuses questions dans son esprit lui-même.Masturbation ne conduise pas à de véritables plaisir sexuel - rapport sexuel est un événement important parce qu'il est par la confluence de deux personnes qui s'aiment amusant Vibadlan tout le temps, et est ici non seulement les organes reproducteurs juste prendre le droit de l'amusement, mais même de soi à l'aise et heureux - alors que dans la masturbation est seulement un événement est être important car elle seule est un peu vider le contenu de l'appareil génital.Masturbation quand la fille plus graves parce que la fille peut avoir recours à l'utilisation des outils ou des choses démangeaisons orgasme génital dans la demande, ce qui peut entrer jusqu'à essayer de le doigt de son vagin, menaçant sa virginité.Il ya des complications graves qui peuvent résulter de l'exercice excessif, comme la congestion et l'inflation Barstadth et augmenter la sensibilité de l'urètre, ce qui conduit à l'éjaculation prématurée lorsque vous commencez le paysage fonctionnement sexuel, peuvent développer une inflammation chronique de la prostate et une sensation de brûlure en urinant et la descente de certains des mucosités dans la matinée.T provoquer la stérilité chez les hommes la masturbation?Non - ne pas causer l'infertilité masturbation dans les deux sexes.Peut conduire à la dysfonction érectile et l'éjaculation précoce et la frigidité?Non - ne provoquent pas de ces deux maladies, mais de nombreux, trop peut mener à dos nerfs à l'agitation à la main ou être infecté par une infection des voies génitales. Mais cela ne cause pas si elles sont dans une fourchette raisonnable.T la masturbation provoquer un tremblement ou une inflammation des nerfs crâniens ou de l'effondrement ou la paralysie ou la folie?Tant la masturbation ne provoque pas de maladie de ces maladies.Que nous savons tout sur la masturbation Quel est le traitement approprié pour arrêter cette action?


Être marié à une personne capable de le faire.Le premier facteur est la volonté et les principaux laissant l'acte.Retenue - et ne pas être la répression et l'auto-contrôle par les propres faiblesses de la personne et de la vulnérabilité aux positions, alors essayez de garder loin de ce chemin, qui le conduit à l'excitation ne permet pas de ces désirs, et d'irritation à l'être lui-même à partir du sol en place. La répression est destiné à stocker le contrôle des désirs sexuels sur les terres où ils restent un désir brûlant pour attendre le bon moment pour sortir. En résumé, la personne s'éloigne de tout ce qui est possible et que le soulevé sexuellement loin de regarder des films pornographiques et d'excitation des citoyens.Essayez de guider vos sens et votre esprit sur autre chose que la nature et de réfléchir sur la création de Dieu et son royaume, il est préférable d'orienter la pensée dans le sexe.Soleil et sens Nzratk pures ne pas entendre les conversations des autres utiles, et de regarder toutes les filles comme une sœur à vous - les délinquants ne reçoivent pas eux de ne pas.Pas retourner au lit après le jeu --- il ne revient pas au lit, sauf si vous sentez fatigué même dormir immédiatement.Évitez les bains chauds et j'ai essayé de vous prenez une douche en toute hâte (par exemple, dans la matinée avant d'aller à l'école, université ou au travail)Évitez livres passionnants et ressenti dans la sélection des amis qui peuvent vous aider sur la droite, pas tort.Évitez les aliments qui causent des gaz gras et les épices irritantes et banquets.Et aussi rester loin de manger de la viande, du poisson, des crustacés et des oeufs et beaucoup trop de manger des fruits et des salades, des légumes et du lait.Que la personne essaie d'être ouvert sur le monde extérieur et être amis.Essayez autant que possible, ce n'est pas se libérer s'il savait qu'il était le genre de pense que beaucoup de sexe.De faire du sport le matin et le soir.Dans les cas difficiles, le recours au médecin est la meilleure manière qu'il décrit le médecin dans ce cas, certains des sédatifs que les réduire.

2336Si la plupart du temps ils sont inoffensifs, ils peuvent parfois être meurtriers. Protégez-vous en misant sur les répulsifs anti-moustiques.

Parmi tous les sprays, lotions, sticks et autres crèmes anti-moustiques, comment s’y retrouver ? Et surtout, lequel choisir ? Leur point commun : ils contiennent tous un principe actif qui éloigne les insectes (sans les tuer). On les applique à même la peau, au maximum trois fois par jour plus particulièrement le soir dès le coucher du soleil sur toutes les parties du corps visibles.

Sachez en outre que leur protection a une durée de vie limitée, entre deux et cinq heures, moins si vous transpirez beaucoup ou que vous prenez une douche entre temps. Evitez également d’associer crème solaire et répulsifs car chaque produit diminue réciproquement l’efficacité de l’autre. Parfum et autres crèmes parfumées sont également à éviter puisqu’ils contiennent des molécules qui ont tendance à attirer les moustiques.

Attention, il faut toujours prendre des précautions avec ces produits : ne pas les ingérer, éviter le contact avec les yeux, ne pas les appliquer sur les muqueuses ou sur une peau blessée ou lésée, ne pas utiliser en cas d’antécédent d’allergie cutanée… Redoublez également de précautions avec vos enfants. Regardez bien à partir de quel âge votre répulsif est utilisable et n’appliquez jamais de produit sur leur visage ou leurs mains en raison des risques d’ingestion. Rangez-les également hors de leur portée. Femmes enceintes, soyez vigilantes vous aussi, certains répulsifs vous sont en effet interdits. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Se protéger des moustiques, c’est aussi éviter qu’ils ne prolifèrent trop autour de sa maison. Pour cela voici des mesures toutes simples :

-Désinsectisiez régulièrement votre jardin et entretenez régulièrement les herbes.

-Eliminez les eaux stagnantes dans lesquelles les moustiques adorent pondre leurs œufs. Par exemple : changez souvent l’eau des vases de fleurs coupées et les coupelles sous vos pots de plantes, enlevez l’eau accumulée sur les couvertures des piscines, nettoyez régulièrement les gouttières, évitez de laisser des récipients ou des pneus usagés dehors.

-Faites barrière aux moustiques en équipant vos fenêtres de toile moustiquaire. L’odeur citronnée de manière générale déplaît aux moustiques. Privilégiez ainsi les plantes aux parfums d’agrumes.

2334Le printemps, ça donne envie de se ressourcer... vite, une cure bio!Pour être en forme et belle tout l'été, et avec le retour des primeurs, on profite pour faire une cure détox et offrir des soins naturels à sa peau


Quoi de neuf dans le rayon bio pour réveiller l'organisme après l'hiver?


Au menu de votre programme détox de printemps: des tisanes, hammams, gommages, masques énergisants et mesures diététiques pour retrouver la pêche, la ligne et la bonne mine.


Un programme


Comme on a souvent la paresse de pratiquer de l'exercice physique pendant l'hiver, les toxines sont facilement accumulées et en plus, il y a aussi les petits excès durant les fêtes. Pour rectifier tout cela en vitesse, il y a la cure dépurative, essentiellement en tisanes, appréciées pour leurs effets détoxifiants.


Les tisanes dépuratives traditionnelles


Des mélanges de plante dépurative sont en vente dans les grandes surfaces, magasins bio et herboristerie. Orties, bouleaux, queues de cerises, menthes, feuilles de cassis, fumeterre, reine des prés, feuilles de noyer, thé vert, chicorée sont les plantes que l'on retrouve le plus dans ces tisanes. Cette cure est à faire pendant 3 semaines.


Les tisanes spéciales pour la peau (recommandées en cas de teint brouillé, petits boutons)


Pour traiter les petits boutons et le teint brouillé, cinq plantes sont à privilégier: bardane, pensée sauvage, bouleau, bourdaine et ortie.


Les mesures diététiques


A l'arrivée du printemps, les étals se renouvellent en fruits et légumes primeurs, c'est donc le moment idéal pour se faire un bon régime fraicheur. C'est aussi l'occasion de consommer différentes sortes de légumes et fruits: asperges, épinards, premières fraises, salades vertes,... Côté légumes, vous avez le choix entre différents types de préparations: bouillons, cuisson en vapeur et crudités.



Un visage vivifié en trois étapes


Voici trois méthodes beauté pour avoir un corps tonifié et une peau nettoyée.


Le micro hammam chez soi


Pour un soin chez soi, vous pouvez opter pour deux préparations: faire une décoction de plantes aromatiques dans une grande casserole: thym, romarin, sauge, menthe, feuilles de lavande, armoise, mélisse, etc. ou alors, la même chose mais cette fois-ci avec des huiles essentielles en 3 ou 4 gouttes, dans de l'eau bouillante.


Avec la décoction en plantes ou en huiles essentielles, placez votre tête environ 5 minutes au-dessus de la casserole, afin que la peau soit en contact avec la vapeur d'eau. A la fin, séchez votre visage en douceur en le tamponnant avec une serviette.


Le gommage doux


Après le micro hammam, place un gommage maison fait à partir d'un yaourt et d'une poudre d'amande ou de coco, pour activer la régénération des cellules.



Appliquez en douceur, car la peau risque d'être irritée après le précédent soin. Rincez ensuite avec de l'eau tiède ou froide et séchez doucement votre visage avec une serviette.


Faire un masque énergisant


Pour la troisième étape de votre soin du visage, misez pour le masque énergisant à la levure pour une peau tonifiée et un teint réveillé. Pour la préparation, prenez une cuillère à café de levure fraîche, un ou deux gélules de fucus, deux gouttes d'huile essentielle de carotte et une demi-cuillerée de gel d'aloès.


D'abord, ajoutez de l'eau à la levure de boulanger et laissez la reposer pendant quelques minutes, afin qu'elle gonfle bien et prenne forme. Après, versez-y le gel d'aloès puis l'huile essentielle de carotte et enfin le fucus en poudre. Vous pouvez remplacer ce dernier avec du chlorella et de la spiruline. Pour qu'elle soit moins épaisse, rajoutez-y une huile et si elle ne l'est pas assez, rajoutez un peu d'argile blanche.


 Source :labonnecopine

2333L’étouffement est un accident qui survient généralement au cours d’un repas. Comment réagir ?

Certaines personnes s’étouffent souvent, d’autres de manière très occasionnelle, mais tout le monde expérimente cette situation désagréable à un moment de sa vie.

Que se passe-t-il réellement ? A l’arrière de la bouche, il y a deux ‘tuyaux’ : l’œsophage est le conduit qui mène les aliments à l’estomac et la trachée est celui qui amène l’air inspiré aux poumons. Normalement, l’ouverture de la trachée est bloquée par l’épiglotte lorsqu’on avale de la nourriture ou un liquide, mais il peut arriver qu’elle reste ouverte. Lorsqu’on avale de travers, c’est que l’épiglotte n’a pas fait son travail : des aliments passent dans le mauvais tuyau (la trachée) et s’y retrouvent coincés.

Dans la plupart des cas, les aliments ou liquides mal ingurgités sont expulsés très rapidement en quelques secondes grâce au réflexe de toux. Il peut toutefois arriver que le corps étranger reste coincé dans la trachée. Dans ce cas, il faudra agir différemment selon les symptômes observés :

-Premier cas : crise de toux, le visage devient tout rouge en quelques secondes, puis récupère rapidement sa couleur normale. La personne peut respirer normalement mais sent encore une gêne car l’aliment n’est pas ressorti. Il est alors recommandé de consulter un médecin pour éviter les complications (mauvaise ventilation ou infection).

-Deuxième cas : le visage bleuit, les yeux sont grand ouverts, la respiration est complètement bloquée sans toux ni autre son. Il s’agit d’une urgence grave car la personne est en train de s’asphyxier. Il faut débloquer rapidement le corps étranger coincé dans la gorge sinon la personne risque de mourir.

Lorsqu’on est témoin d’une personne qui s’étouffe, il existe quelques gestes qui peuvent sauver la vie. La première chose à faire est d’aller chercher avec les doigts les aliments qui pourraient être coincés au fond de la gorge. Si rien ne se passe et que l’air semble ne pas circuler, il faut appeler les urgences rapidement et procéder à la méthode de Heimlich en attendant les secours. Parfois, frapper plusieurs fois et énergiquement dans le dos, entre les omoplates, suffit à déloger l’aliment coincé.

La méthode Heimlich consiste à reproduire la toux, qui est le mécanisme d’expulsion instinctif du corps humain. Comment faire ? Il faut se placer derrière la personne, la faire pencher légèrement en avant et passer les bras sous les siens. Un poing fermé entre le nombril et le sternum, placer l’autre main par-dessus le poing puis effectuer des pressions bien fortes vers l’intérieur et vers le haut. Il ne faut pas craindre de blesser la personne car c’est la violence du geste qui permettra d’expulser l’aliment coincé.

Si vous êtes seul, tenter de simuler la toux, même si l’air n’entre pas dans vos poumons. Le fait de contracter l’abdomen puis le thorax comme vous le faites quand vous toussez, suffit à débloquer l’aliment coincé.

Pour éviter cette mauvaise situation, pensez à manger lentement, mastiquer davantage notamment les aliments pointus ou secs comme les biscottes et parler moins en mangeant.

Source : linfo
2332Des campagnes de prévention contre le sida, le cancer et toute autre maladie courante, on en voit défiler tout au long de l’année mais souvent des pathologies des plus mortelles tels les maladies cardio-vasculaires et le diabète qui, à ce jour, restent la première cause de mortalité dans le monde, ne bénéficient pas du même intérêt. Pis, 80% de ces personnes atteintes vivent dans des pays en développement. Prenant conscience de cela, la Fondation Coeur et Diabète a vu le jour au Maroc en janvier dernier et fait de la sensibilisation, de la prévention, des recherches et assainissement du mode de vie des citoyens son cheval de bataille.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et pourtant la prise de conscience du danger qui guette ne suit pas. Les maladies cardio-vasculaires constituent, à elles seules, le 1/3 des décès dans le monde et sont responsables au Maroc de plus de 100.000 décès par an. Le diabète allant souvent de pair avec ces maladies n’est pas à prendre à la légère non plus. C’est dans ce sens qu’intervient la Fondation Cœur et Diabète, une structure agissant en matière de prévention et de lutte contre ces maladies. Si l’on se réfère aux résultats d’une étude réalisée par le ministère de la santé sur les facteurs de risques, on en sort avec un constat des moins rassurants puisque notre pays est «directement confronté à un risque cardio-vasculaire : 33% de la population adulte ont une tension artérielle, 13% ont du surpoids, 6% sont diabétiques et 29% ont du cholestérol…». Il est à noter qu’aujourd’hui, avec la complexité du mode de vie de cette même population, le risque prend davantage de l’ampleur et s’étale à une population plus jeune.

Assainir un mode de vie ne peut se faire sans pointer du doigt l’industrie alimentaire aussi bien nationale qu’internationale. Or, ceci ne peut pas se faire sans l’aide du gouvernement, comme l’explique le docteur Jamila Fruchart, présidente de ladite fondation. «On aura affaire à un lobbying très fort. Il faut que les autorités imposent des conditions très strictes en ce sens et insistent à ce qu’il y ait moins de sucre, moins de matières grasses et plus de contrôle des importations» déclare-t-elle. En France, la Fondation cœur et artères compte, parmi ses fondateurs qui s’engagent depuis un certain nombre d’années à financer quelques-unes de ses actions, l’un des plus grands industriels des frites. «Cela peut choquer mais cette implication les sensibilise et responsabilise aujourd’hui, ces gens-là, eux-mêmes deviennent un relais d’information et œuvrent énormément dans la prévention». Ceci étant, dans l’attente qu’une action de ce genre soit faite au Maroc, il faudrait commencer par approcher, sensibiliser mais également pointer ces industriels du doigt. «Ils feront plus attention, probablement non pas par prise de conscience mais par souci de leur image. Quelle que soit la motivation, l’important c’est que le grand public puisse en bénéficier et que l’on atteigne un objectif qui n’est autre que la garantie d’un mode de vie plus sain. Dans une action pareille, il ne faut pas être seul, l’appui des institutionnels est très important», note la même source.

Ce genre d’action s’impose avec force aujourd’hui d’autant plus que les prévisions fournies par des recherches au niveau mondial ne sont point réconfortantes. Si en 2004, le taux de mortalité lié aux maladies cardio-vasculaires était de 17,1 millions, il risque d’atteindre les 26,3 millions en 2030. Il en serait de même pour le nombre de décès liés au diabète qui était de 4 millions en 2010 et dont on prévoit un taux doublé à l’horizon 2030, année durant laquelle le monde pourrait compter plus de 430 millions de diabétiques ! Dans tout cela, il est à souligner que la situation au Maroc, en ce qui concerne l’atteinte par ces maladies, n’est guère différente de celle dans d’autres pays de par le monde, d’où la nécessité, selon Dr Fruchart, de «promouvoir la prévention en tant qu’unique voie pour éviter ce genre de maladies, tout en adoptant un régime alimentaire sain, en pratiquant l’activité physique et en évitant les pressions de nature psychologique. Il est également nécessaire de favoriser la prévention à travers l’établissement des diagnostics et les bilans de santé nécessaires de manière périodique».

Source : aujourdhui
2331Vous êtes une sportive de haut niveau, mais vous n’êtes pas à l’abri d’une crampe, laquelle peut survenir sans prévenir. . Pour éviter d’en attraper, il faut savoir prendre des précautions sans aucun effort.

Une crampe n’est pas une lésion du muscle : vous vous en remettrez vite fait !

Comment reconnaître la crampe ?

Elle se reconnaît immédiatement. La crampe est la contraction d’un muscle : elle apparait sans crier gare, au moment où l'on s’y attend le moins.
Elle est très douloureuse, que ce soit après un effort physique intense ou non. Elle survient surtout chez les sportifs, à la suite d’une déshydratation.

Il faut savoir que, lorsque nous exerçons un sport (jogging, tennis, basket-ball, etc …), notre corps perd entre un demi-litre et deux litres d’eau, et ce par heure, sinon plus, selon le climat.

Si vous ne buvez pas pendant l’effort, attendez-vous à avoir une crampe.

Que faire lorsque la crampe arrive ?

Il faut résister, tout simplement. Ne vous laissez pas aller, au contraire : étirez votre muscle, car il cherche à se rapetisser, et il faut penser à le contrer.

Certes, la crampe vous fera tomber d’un coup, mais pensez à vite vous relever. Si vous avez une crampe au mollet pendant la nuit, levez-vous et essayez de marcher.

Pour les muscles plus gros, comme ceux des cuisses, faites-vous aider : vous ne vous en sortirez pas toute seule. Un massage est utile à ce moment-là. Faites appel à un masseur ou à un kinésithérapeute, qui saura ce qu’il faut faire : il y en a un toujours dans votre salle de sport.

Comment éviter la crampe ?

Généralement, on dit que la crampe survient par manque de magnésium et de calcium. Il y a un peu de cela, mais il suffit tout simplement de boire pour la prévenir. Dans un précédent article, nous avons parlé des boissons à prendre pendant un effort physique. N’oubliez pas que boire est très important avant, pendant et après l’effort : n’attendez pas d’avoir soif pour boire.

Encore un plus à savoir : avant un sport intensif, pensez à saler un peu plus vos repas. Le sel (sodium) permettra de retenir l’eau dans les tissus musculaires de votre corps. Une fois votre séance terminée, pensez à faire des exercices d’étirement, consciencieusement mais sans brutalité.

Certes, la crampe fatigue et entraîne une baisse rapide de tonus, mais on s’en remet rapidement. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer : elle vous laisse parfois sans voix, mais vous fait aussi hurler de douleur !
2330Redonnez un nouvel aspect à votre intérieur, donnez un coup de peinture aux parquets, c’est un grand pas pour une déco tendance

Déco printemps : parquet design

La saison et la tendance changent et vous voulez aussi donner un autre aspect à vos mobiliers et vos accessoires à la maison ?

C'est tout à fait possible. Ravivez par exemple vos parquets. Mais comment le faire et avec quelle couleur ? Suivez ce guide pour avoir quelques idées.
Couleurs foncées

Avec des murs clairs, les couleurs foncées sont à conseiller pour vos parquets, comme le noir design ou le gris. C'est classe !

De plus, si vous aimez aussi les couleurs vives, optez pour le rouge ou l'orange laqué. C'est synonyme d'intimité, de chaleur et de vivacité. Et si vous envisagez de donner une impression d'espace, utilisez les teintes claires.
Préparatifs

Avant tous travaux de peinture, réparez, racolez, lavez, dégraissez et puis poncez votre parquet.

Peinture résistante

Utilisez les peintures pour sol, plus résistantes et qui nécessitent moins d'entretien. Utilisez la technique de l'éloignement, c'est-à-dire de la région la plus éloignée vers la porte principale.

Une fois séchée, poncez deux ou trois fois le parquet et puis brossez.Vos parquets sont fin prêts avec un new look et un design tendance !
2329La phobie est différente de l’anxiété ou de l’angoisse qui sont des manifestations minimes de la peur par rapport à la phobie. Cette dernière est caractérisée par une peur panique qui peut atteindre une proportion inimaginable et qui paralyse la personne qui en souffre.

On distingue quatre sortes de phobies, celles classées comme sociales, celles qui sont spécifiques, les phobies de situations et les phobies des animaux. Dans tous les cas, des traitements existent pour vous aider à guérir de votre phobie.

La phobie

Les personnes atteintes savent très bien que leur peur n’est pas justifiée et n’est pas proportionnelle à la situation ou à l’objet de leur réaction. Mais elles ne peuvent pas la contrôler. Cette peur maladive leur pourrit la vie et celle de leur entourage. Cela devient un handicap qui les empêche de vivre leur vie normalement.
Les phobies les plus connues

Les phobies sont regroupées en 4 catégories :

Les phobies des animaux ou la zoophobie. A titre d’exemple, la peur panique des serpents (l’ophiophobie), des souris (la musophobie) ou des oiseaux (ornitophobie). Et La plus répandue est celle des araignées, on parle alors d’arachnophobie. Ce n’est pas l’animal en lui-même qui fait peur mais plutôt l’appréhension de son mouvement, de ses cris, de ses attaques.

Les phobies de situations qui se déclenchent quand la personne se trouve dans un lieu clos (la claustrophobie) ou la peur de l’eau (l’hydrophobie), des hauteurs ou des avions (l’aéroacrophobie).

Les phobies sociales comme la phobie scolaire chez les enfants, la tokophobie qui est la peur de l’accouchement, la phobie du lundi qui est vécu comme une véritable torture à chaque fin de semaine, l’agoraphobie ou la peur de la foule et des espaces découverts.

Les phobies spécifiques comme la dysmorphophobie qui est la peur de son aspect physique.

Ce ne sont que les phobies les plus courantes parmi les 6456 types de phobie recensés aux Etats-Unis.

 

Traiter ses phobies

Les phobies sociales sont la forme la plus grave des phobies. Elles sont très handicapantes et peuvent provoquer des dépressions ou amener la personne atteinte à boire de l’alcool ou à consommer de la drogue.

Si la personne atteinte peut éviter d’être confrontée à l’objet de sa phobie et continuer à vivre normalement, le traitement n’est pas nécessaire. Par ailleurs, la prise d’anxiolytiques aide à calmer le trac, à atténuer la peur et à affronter la crise.

Le patient a besoin d’être écouté et d’être compris, le soutien psychologique et/ou psychiatrique est conseillé pour aider la personne à comprendre, à déterminer l’origine de sa phobie et à lui apprendre à faire face. On obtient aussi d’excellents résultats avec la sophrologie, les thérapies comportementales et cognitives et le traitement par la réalité virtuelle.

Source:Labonnecopine
2328TRÈS COURANTES, LES INFECTIONS À LEVURES AFFECTENT 75 % DES FEMMES  EN ÂGE DE PROCRÉER; 40-50 % DE CES FEMMES AURONT DES ÉPISODES RÉCURRENTS, TANDIS QUE 5-8 % AURONT DES INFECTIONS CHRONIQUES.

Dans cet article nous parlerons principalement des infections à levure. Les symptômes sont :

Démangeaisons et irritations vaginales
Pertes blanches inodores dont la texture rappelle celle du fromage cottage
Miction peut-être douloureuse
La peau de la vulve peut être irritée et rouge
Parfois, il peut y avoir de la douleur ou une sensation de brûlure durant les relations sexuelles
Souvent, les symptômes empirent une semaine avant les menstruations.
Consultez un médecin pour obtenir un diagnostic fiable, surtout si c’est une première vaginite, si vous êtes enceinte, si vous avez de la fièvre ou des douleurs pelviennes. Consultez aussi un médecin si vous avez essayé un traitement en vente libre et que ce traitement n’a pas fonctionné.

Souvent la présence des infections à levures survient lors d’une perturbation de l’équilibre du milieu vaginal. La muqueuse vaginale est normalement protégée par la présence d’un germe : le bacille de Doederlein. Un bon équilibre de cette flore empêche la multiplication de levures et prévient ainsi les infections. Le milieu vaginal a un pH acide (3,8-4,4), mais plusieurs éléments peuvent débalancer le pH : tampon, serviette hygiénique, le nylon, certains savons trop alcalins, un débalancement de sucre, les contraceptifs oraux ou le stérilet, l’eau chlorée du bain, le sperme, etc.

Ainsi, un traitement antibiotique pour une bronchite ou pour toute autre infection détruit les bacilles de Doederlein et peut favoriser une infection vaginale surtout à mycose. C’est pourquoi plusieurs femmes expérimentent une vaginite après la prise d’un antibiotique.

Facteurs de risques qui augmentent la prolifération de levures

L'utilisation répétée d'antibiotiques et/ou des stéroïdes
Le stress chronique
Une alimentation riche en sucres simples
L’alcool
L'utilisation de contraceptifs oraux
Le diabète
L'hypothyroïdie
Un système immunitaire affaibli

Vaut mieux prévenir que guérir : 5 trucs pour éviter les vaginites
Si vous devez prendre des antibiotiques, surtout dès le début de la prise d’antibiotique, prenez un probiotique à 3 heures d’intervalles à raison de 45 à 120 milliards pour 2 à 7 jours. Ensuite, réduisez à une dose de 15 à 20 milliards par jour pour au moins 3 mois.
Consommez d’une façon régulière dans votre diète des aliments riches en prébiotiques, nourriture des bonnes bactéries. Optez pour le kéfir qui contient plus de bactéries que le yogourt, découvrez les légumes lacto-fermentés comme la choucroute, privilégiez le miso et le tempeh comme source de soya. Mangez régulièrement des légumes tels que le topinambour et le poireau riche en prébiotiques.
Fortifiez votre système immunitaire. Un système immunitaire fort est plus performant pour combattre ce type d’infection. Avoir une bonne gestion de stress, un sommeil de qualité et quantité suffisante, faire de l’exercice et avoir un bon équilibre psychique et émotionnel sont tous des facteurs clés pour avoir un système immunitaire invincible. Si vous avez souvent des infections diverses, consultez un naturopathe agréé afin de renforcer votre système immunitaire.
Limitez votre acidité en consommant au minimum 3 tasses de légumes par jour. Mais limitez votre consommation de fruits à 2 par jour. Toujours favoriser les légumes parce qu’ils contiennent moins de sucres que les fruits, mais autant de minéraux, de vitamines et d’antioxydants.
Un des outils que les naturopathes utilisent en consultation est de faire votre courbe de pH. Vous pouvez mesurer votre pH avec un papier Hydrion que vous retrouverez dans les magasins de produits naturels. Idéalement, votre pH devrait être autour de 7,5 vers 20h et de 6,5 ou plus vers 16h. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter un naturopathe agréé.
Pour diminuer vos fringales de sucre l’après-midi ou en soirée, assurez-vous d’avoir des protéines complètes à chaque repas, surtout au petit-déjeuner qui fait souvent défaut. Prenez des collations l’après-midi avant d’être affamé. Une portion de 12 amandes accompagnées d’un fruit ou d’un yogourt nature est un bon choix.

UNE APPROCHE GLOBALE EN NATUROPATHIE POUR LES INFECTIONS À LEVURES RÉCURRENTES

Le succès du traitement pour les vaginites à levures nécessite une approche globale fondée sur la réduction des facteurs de risque de prolifération des levures :

amélioration de la fonction immunitaire;
amélioration de la digestion et de l'élimination;
soutien au bon fonctionnement du foie;
l'inhibition de la croissance des levures.
Les recommandations générales souvent conseillées comportent trois volets. La première est une diète alimentaire qui affame essentiellement la levure de son carburant principal : le sucre.

Deuxièmement, les bactéries bénéfiques telles que les lactobacilles et les bifidobactéries sont prises sous forme de probiotiques de qualité, parce que les bonnes bactéries font concurrence avec la levure et donc rééquilibrent la « microflore ». Troisièmement, les substances anti-fongiques naturelles sont conseillées pour tuer la levure.

La composante alimentaire de ce programme est très importante, car la levure se nourrit de glucides. Les aliments recommandés pour ce régime sont plus élevés en protéines et en « bons » gras. Ceci inclus les oeufs, le poisson, le poulet, la dinde, les fruits de mer, tofu, le tempeh, les noix et les graines, les légumes (peu de légumes racines), le yogourt de chèvre ou de vache fait avec des cultures vivantes.

Pour venir à bout de vaginites chroniques, il faut avoir une approche globale. Souvent, la prise de probiotiques seule peut s’avérer insuffisante chez certaines personnes. N’oubliez pas que la levure prolifère lorsque le terrain est propice pour celle-ci. Il faut donc rééquilibrer le milieu et ceci demande du travail et de la patience. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un naturopathe agréé afin qu’il vous accompagne et vous encadre dans cette démarche.

Source : mamanpourlavie
2327
VOUS ÊTES ENCEINTE ET VOUS AIMERIEZ FAIRE UN DERNIER PETIT VOYAGE AVANT L’ARRIVÉE DE BÉBÉ? VOICI TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SI VOUS PLANIFIEZ DE VOYAGER DURANT VOTRE GROSSESSE.

EST-CE QU’UNE FEMME ENCEINTE PEUT VOYAGER?

Si votre grossesse se déroule normalement et que vous n’êtes pas à risque de développer des complications ou d’accoucher prématurément, vous pouvez voyager enceinte sans danger. Évidemment, il est important de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé au préalable afin de parler en détail de votre plan de voyage pour qu’il puisse évaluer si votre programme est sécuritaire et vous donner des recommandations en fonction de votre destination.

Selon L’Agence de santé publique du Canada, il est préférable de voyager entre la 18e semaine et la 24e semaine de grossesse, soit au cours de votre deuxième trimestre, car la plupart des problèmes et urgences obstétricales surviennent durant le premier et le troisième trimestre.
VOYAGER EN AVION DURANT LA GROSSESSE

Prendre l’avion est tout à fait sécuritaire pour une femme enceinte qui ne présente aucune complication médicale ou obstétricale jusqu’à 36 semaines de grossesse. L’important, c’est de vous assurer d’être confortable durant le vol. Portez des vêtements confortables et gardez votre ceinture de sécurité au niveau de votre bassin, sous votre abdomen. Comme les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables à la formation de caillots sanguins en raison de la mauvaise circulation sanguine, assurez-vous de vous lever fréquemment et de faire des mouvements du bas des jambes ainsi que de rester bien hydratée durant le vol.

VOYAGER EN VOITURE DURANT LA GROSSESSE

Si vous planifiez partir à l’aventure sur la route plutôt qu’en avion, vous pouvez assurer votre confort en suivant les mêmes conseils que pour le voyage en avion : installez votre ceinture sous votre ventre, restez bien hydratée et faites des arrêts réguliers afin de vous dégourdir les jambes pour favoriser une bonne circulation sanguine.

Si vous avez tendance à avoir le mal des transports, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien pour voir si vous pouvez utiliser un médicament pour vous aider à soulager les nausées et les vomissements comme le Gravol au gingembre.
-
2325Un couple n’est jamais à l’abri d’un quelconque problème sexuel. Comment le reconnaître ?
La santé sexuelle est un droit reconnu par l’Organisation mondiale de la santé, qui la définit en ces termes : « la santé sexuelle est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité, et non pas simplement l’absence de maladies, de dysfonctionnements ou d’infirmités. Elle fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie dans leur ensemble ».

Aussi, des difficultés sexuelles peuvent générer de grandes souffrances, dont il ne faut pas sous-estimer les conséquences. Elles peuvent entraîner de profonde détresse au sein du couple ou de la famille. Quelles sont véritablement ces difficultés liées à la sexualité ?

Les difficultés sexuelles diffèrent chez les hommes et chez les femmes. Pour les femmes, de façon générale, les problèmes suivants sont considérés comme des difficultés à s’épanouir pleinement dans leur vie sexuelle : les douleurs lors des rapports sexuels, les difficultés à atteindre l’orgasme ou l’absence d’orgasme, la sècheresse vaginale et la crainte de ne pas être physiquement attractive. Chez les hommes, on peut retrouver : les difficultés d’érection, l’éjaculation précoce et l’anxiété à propos de la performance. Cependant, homme et femme sont tous touchés par le manque ou l’absence de désir sexuel.

Pour éviter que ces difficultés déteignent sur la vie amoureuse du couple, il est souvent recommandé de consulter un sexologue qui proposera certainement une thérapie de couple. La règle d’or est de ne pas souffrir en silence mais d’en parler à un professionnel. Il existe des traitements mais c’est à vous de faire les premiers pas pour régler les difficultés. Surtout parlez de vos difficultés avec votre partenaire avant de consulter un spécialiste.

Néanmoins, au quotidien, restaurez les situations qui mettent en cause une sexualité épanouie. Commencez par varier les plaisirs, être plus complices et détendus, et surtout ne pas oublier que l’aspect ludique est primordial dans l’acte d’amour. Dites-vous également que faire l’amour ne doit pas se résumer à un devoir conjugal ou une besogne. Après plusieurs années, les rapports sexuels peuvent effectivement manquer d’ardeur et les difficultés de plus en plus marquantes, toutefois, faites des efforts pour leur redonner toute leur importance.

Source: Linfo
SANTÉ CANADA A ÉMIS DE NOUVELLES RECOMMANDATIONS SUR L’ALIMENTATION DE BÉBÉ QUI INFLUENCENT L’INTRODUCTION DES ALIMENTS. ON VOUS RENSEIGNE SUR LES CHANGEMENTS!

L’INTRODUCTION DES ALIMENTS : LE FER
Selon les nouvelles données recueillies par Santé Canada, il est désormais conseillé d’offrir des aliments riches en fer comme premiers aliments à votre bébé dès l’âge de 6 mois, l’âge auquel la plupart des bébés sont prêts à commencer une alimentation plus variée. Comme les nourrissons ont besoin de beaucoup de fer pour répondre à leurs besoins nutritionnels et pour les aider à bien développer leur corps et leur cerveau, Santé Canada recommande de donner des aliments qui contiennent du fer au moins deux fois par jour. Les aliments riches en fer incluent la viande, la volaille, le poisson et les substituts de viande.

L’INTRODUCTION D’ALIMENTS POTENTIELLEMENT ALLERGÈNES
Santé Canada a également émis de nouvelles recommandations quant à l’introduction des aliments potentiellement allergènes. Selon les nouvelles recommandations, il n’est plus nécessaire de retarder l’introduction de ces aliments dans l’alimentation de bébé, et aucun ordre en particulier d’introduction n’a démontré d’efficacité pour prévenir les allergies. Au contraire, retarder l’introduction des aliments allergènes ne ferait en réalité que retarder l’apparition de l’allergie.

Vous pouvez donc désormais introduire les produits laitiers, les œufs entiers (plus besoin de déparer le blanc du jaune), les arachides, les noix et les crustacés en même temps que les autres aliments. Si vous pensez que votre enfant est à risque de développer des allergies, contactez votre médecin ou votre allergologue afin qu’il puisse adapter les recommandations selon votre situation familiale.

L’allaitement doit continuer à être la principale source de nutrition lors de l’introduction des autres aliments afin que votre bébé puisse recevoir tous les nutriments dont son corps a besoin pour bien se développer.

COMMENT FAIRE L’INTRODUCTION DES ALIMENTS?
Commencez par introduire des aliments qui contiennent du fer, la viande, la volaille, le poisson, les œufs et les légumineuses sont d’excellentes sources de fer. Vous pouvez également trouver des céréales pour nourrisson enrichies de fer.
Introduisez un seul nouvel aliment à la fois, et attendez de 2 à 3 jours avant d’en présenter un autre afin de repérer les signes d’allergies et de savoir quel aliment est responsable.
Évitez d’ajouter des épices ou des sucres ajoutés aux aliments que vous présentez à bébé et laissez-le plutôt découvrir la saveur naturelle pour développer ses goûts.


















De 6 à 9 mois


De 9 à 12 mois

Produits céréaliersOffrez de 30 ml à 60 ml (2 c. table à 4 c. table) de céréales pour nourrisson enrichies de fer, deux fois par jour. Essayez ensuite d’autres produits céréaliers, tels que de petits morceaux de pain grillé sec.Offrez d’autres céréales nature, du pain de blé entier, du riz et des pâtes.
LégumesOffrez des légumes cuits en purée, jaunes, verts ou orangés.Passez aux légumes cuits mous et écrasés.
FruitsOffrez de la purée de fruits cuits ou des fruits très murs et écrasés (comme les bananes).Essayez les fruits frais mous, pelés, épépinés et coupés en dés ou en conserve, préservés dans l’eau ou le jus (sans sirop).
Viandes et substitutsOffrez de la viande, du poisson, du poulet, du tofu, des haricots secs ou des œufs que vous aurez cuits et réduits en purée.Émincez ces aliments ou coupez-les en très petits morceaux.
Lait et produits laitiersÀ 9 mois, vous pouvez offrir des produits laitiers comme du yogourt (3,25 % ou plus), du fromage cottage ou du fromage dur râpé.Introduisez le lait de vache entier (3,25 %).

Après l’âge de 12 mois, votre bébé ne devrait pas consommer plus de 720 ml (24 oz) de produits laitiers par jour. S’il prend trop de lait, il risque de souffrir d’anémie ferriprive (carence en fer).

Source : mamanpourlavie
-

- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?
Je suis une jeune femme de 31 ans ,de père Marocain et de mère Algérienne ,née à Rabat ,mais originaire de Essaouira de chiadma Regragua j'ai vécu dans une famille soudée et très unie .
Ma mère était professeur de français dans une école privée 'Bouregreg' et j'étais son élève pendant trois années consécutives ,et j'avoue que cela m'a donné un goût avancé pour la langue française.
toute petite ,j'ai admiré mon grand père qui était un grand homme à mes yeux, ayant travaillé comme interprère au cabinet royal auprès de feu sa majesté Mohamed 5 , il m'a toujours encouragé à écrire et à lire en me procurant des livres comme les grands classiques de Hugo, Baudelaire et Federico Garcia Lorca que j'aime énormément.


- Parcours et vie professionnelle :
J'aime beacoup la littérature ,tout particulièrement la poésie ,qui est pour un besoin presque essentiel.
Après avoir obtenu mon BAC sciences expérimentales ,je me suis tournée vers la langue Italienne que j'adore d'ailleurs, car pour moi l'Italie est synonyme d'amour et d'Art, j'ai obtenu une bourse d'études pour le perfectionnement de la langue à Perouse.
Ensuite ,j'ai obtenu un Deug en économie puis j'ai travaillé comme chargée de clientèle pour enfin rejoindre en 2005 mes soeurs sur un projet familial , une petite société d'entretien ,sécurité et nettoyage que mon père avait crée pour nous .
Mais cela ne m'a pas empéché d'écrire ,et de participer à des concours sur internet comme le printemps des poètes car la poésie c'est mon péché mignon et je ne ne peux pas m'en passer :)

- Ma passion pour la poésie et un mot concernant le prix :
La poésie pour moi est une passion folle ,une fenêtre qui s'ouvre sur la spiritualité ,c'est tout simplement mon oxygène et la façon la plus spontannée d'être moi même ,et de toucher l'autre au plus profond de lui ,c'est une relation de cause à effet car en tout lisant ce que j'écris je vois des expressions qui se dessinent sur les visages et cela me réjouit.
En 2010 j'ai participé à la 5ème édition du concours littéraire organisé par 2M,j'ai été selectionnée parmi les deux finalistes, et à ma grande joie mon recueil s'est vu attribué le premier prix remis par le grand poète et journaliste Mr Jalal Hakamoui ,le grand poète Laâbi Abdellatif était présent dans la salle ,ce fût un grand moment.

- Projets futurs
Actuellement je suis en quête d'ne nouvelle maison d'éditions pour la publication d'un second recueil que j'ai déjà terminé.
Depuis un an je vis à l'île de la Réunion l'ex île bourbon, une terre de métissage où il fait bon d'y vivre et où les saveurs les cultures et les religions se mêlent entre elles pour donner naissance à un endroit merveilleux qui m'inspire énormément d'ailleurs le grand poète Baudelaire avait rendu honneur à cette île en écrivant un poème intitulé : à une dame créole .

- Conseils pour les femmes qui veulent réussir
pour réussir il faut savoir être sois même .
à mes yeux chaque femme est unique , "aucune femme n'est pareille chacune a quelque chose d'unique et d'irremplaçable"
nous avons toutes quelque chose de spécial à donner, à partager ,mais il faut apprendre à aller de l'avant ne pas avoir peur de l'échec, croire en nos rêves et assumer nos choix.

- Situation au Maroc
Actuellement le Maroc est en plein essor,de grands projets en vu le jour,et les choses vont de mieux en mieux
et je pense que nous devrions tout mettre en oeuvre por que notre pays reste ainsi.
Car le Maroc est un pays riche de culture ,d'histoire et de traditions.
Je ne parlerai ni de politique ni de religion mais uniquement de culture car la culture à elle seule représente une richesse impérissable.
par contre je pense le prix du livre reste un peu élevé et malheureusement pas à la portée de tous.


- Avis sur LA MAROCAINE :
c'est un magazine juste parfait ,que dire de plus ,tous les sujets d'actualités qui concernent notre quotidien sont abordés
maintenant on a plus a acheté des magazines étrangers comme femme actuelle ou top santé puisque nous avons des magazines de taille et qui répondent à toutes les questions qui peuvent concerner les familles marocaines.
un magazine fait par les marocains pour les marocains c'est merveilleux.


- Dernier mot
je tiens à vous remercier de m'avoir accordé le temps de pouvoir m'exprimer de parler un peu de moi de ma visions des choses et de mes projets .
je vous souhaite plein de succès et surtout à toutes les femmes Marocaines à toutes les amoureuses spirituelles .
 
2324Investir dans un sèche-cheveux est un choix très intéressant mais qui comporte souvent des risques. Tous nos conseils pour l’achat du bon appareil.

Ergonomie, puissance, autant de critères qui doivent déterminer votre choix lors de l’achat d’un sèche-cheveux. Voici, point par point, tous les paramètres à tenir compte si l’on veut faire un bon investissement et se coiffer à la manière des pros sans se rendre chez le coiffeur :

L’ergonomie

D’abord au niveau du poids. Moins votre appareil sera encombrant, plus il vous sera facile de le manier. Choisir un sèche-cheveux qui pèse entre 350 à 500g et peu volumineux vous évitera de trop charger votre bras et de pouvoir diriger ainsi la chaleur diffusée par l’appareil dans la bonne direction.


Pour les accessoires, choisissez-les en fonction de vos besoins spécifiques : un embout étroit pour parfaire les mèches et travailler sur des cheveux courts, mi-longs et assez fins. Les cheveux longs et épais nécessiteront en revanche une buse plus large. Pour les cheveux bouclés, optez plutôt pour le diffuseur.

La puissance

Il faut bien le reconnaître, la chaleur agresse nos cheveux. Ainsi, pour limiter les dégâts que peut causer l’usage d’un tel appareil sur nos précieuses fibres, il est vivement conseillé de procéder « vite fait » mais « bien fait ». Pour cela, il vous faut un sèche-cheveux dont la puissance avoisine les 1600 watts qui permet un séchage rapide. Mais pour les cheveux très fins ou courts, un modèle à 1300W peut déjà faire l’affaire.


Par ailleurs, un appareil muni de plusieurs vitesses vous permettra de régler la puissance du souffle en fonction du rendu que vous souhaitez avoir. Pour un brushing parfait, l’air devra être propulsé à fond alors que les boucles, elles, tiendront mieux avec un souffle moins puissant.

L’air froid

La plupart des modèles en vente comporte dorénavant cette option. Sachez que vous pouvez l’activer pour la finition de votre séchage ou la mise en forme des mèches. Cette option donne également des résultats satisfaisants pour les cheveux électriques.

La technologie ionique

Un appareil doté d’une technologie ionique offre un rendu à la fois plus brillant et bien naturel, mais son intérêt vient surtout du fait qu’il se présente comme la solution idéale afin de dompter les cheveux électriques. En libérant des ions négatifs, il va décharger la chevelure de l’électricité statique.

Les sèche-cheveux à ions renforcent par ailleurs l’efficacité des soins capillaires et offrent ainsi à vos fibres une protection optimale.

Maintenant que vous connaissez tous les paramètres à tenir compte, à vous de choisir l’appareil selon votre budget.

Source: linfo

2323Un coup sur la tête, en langage médical c’est un traumatisme crânien. Comment savoir si c’est grave ?

Prendre un coup sur la tête est un accident fréquent et généralement sans gravité s’il ne s’accompagne pas de plaie ou d’autres blessures. La consultation d’un médecin est évidemment obligatoire si l’on perd connaissance. De manière très générale, deux cas se présentent :

-La situation semble sans gravité immédiate : par exemple, on ne perd pas connaissance lorsque que notre tête cogne le coin d’une fenêtre ou d’une table. Dans ce cas, il est rassurant de consulter, mais il n’y a pas véritablement urgence. L’on peut attendre une à deux heures pour surveiller le choc. Généralement, on reprend ses esprits sans trop de séquelle.

-La situation est grave si le traumatisme survient lors d’un accident de voiture par exemple. Dans ce cas, il faut appeler des secours d’urgence. Rappelons que de manière générale, un blessé de la route ne doit pas être extrait de sa voiture que par des professionnels entraînés. En revanche, une personne ayant perdu connaissance doit être mis en position latérale de sécurité, afin d’éviter que les sécrétions de son estomac n’aillent dans les poumons.

A noter qu’en dehors des grands traumatismes avec enfoncement du crâne, il existe deux autres risques principaux : la constitution rapide d’un hématome sous les os du crâne avec compression du cerveau et la constitution d’un hématome au contraire très lente comprimant le cerveau, après plusieurs jours ou même plusieurs semaines.

Dans le doute, appelez les secours et assurez-vous que vous pouvez répondre à un minimum de questions sur l’état du blessé : a-t-il perdu connaissance ? Est-il toujours inconscient ? Respire-t-il facilement ? Répond-t-il quand on lui parle ? Après examen et interrogatoire du blessé et des témoins, les médecins devraient en principe prendre une des décisions suivantes :
-Demander une évacuation vers un service neurologique
-Demander un scanner crânien en urgence
-Garder le blessé en observation pour 24 ou 48 heures
-Laisser repartir le blessé en recommandant une surveillance aux proches.

L’important est de surveiller que le blessé ne s’enfonce pas lentement dans un coma. On recommande parfois de le réveiller toutes les 3 ou 4 heures la première nuit dans le cas où une perte de connaissance a eu lieu au moment du choc.

Dans tous les cas, dans les jours ou les semaines qui suivent un choc, l’apparition de vertiges, de maux de tête persistants, de chutes inexpliquées, de nausées, de troubles visuels doit amener à consulter le médecin qu’un traumatisme crânien a eu lieu.

Source: Linfo

- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter SVP ?

Bonjour. Bahija GOUIMI, mariée et mère de trois enfants, enseignante de formation depuis 1994, Présidente de l'association Nationale A.M.A.L


- Racontez nous un peu votre parcours et votre vie professionnelle.


Professeur de gestion et de communication aux cycles secondaire qualifiant et supérieur BTS à Marrakech
Carrière de 19 ans en tant que consultante et formatrice en domaine de communication, techniques d’expression, relations professionnelles et développement humain
Représentante de l’Afrique et membre du « Steering committee » du CML Advocates Network
Co-fondatrice du CML Life Africa en octobre 2012 à Dar Essalam en Tanzanie
Ecrivaine et poétesse (Edition de 2 livres « des maux pour vivre » en 2008 et d'un recueil de poèmes en arabe « Saratan Al Hibr » en 2012)
Invitée à plusieurs manifestations culturelles et sociales au Maroc et à l’étranger
Oratrice et représentante du Maroc dans des congrès à l'échelle nationale et internationale (France, Tunisie, Liban, Sultanat d’Oman, Italie, Portugal, Indonésie, Autriche, Allemagne, Espagne, Hollande, Tanzanie, USA, République Tchèque)
Consultante auprès de grandes multinationales et Conseillère dans le domaine de création d’ONG
Membre de plusieurs ONG marocaines et étrangères
Invitée de plusieurs émissions radio, plusieurs articles dans des journaux marocains et étrangers et Invitée de l’émission Macharif sur la première chaîne nationale
Honorée par l’Académie Régionale de l’éducation de Marrakech à l’occasion de la journée mondiale de l’enseignant en octobre 2009
Honorée par l’association Awrach de Rabat lors de la journée de la femme en mars 2010
Honorée « femme exceptionnelle de l’année 2012 » par le réseau féminin Mentoring Networking
Honorée « femme d’exception » par le Connectingroup Intenational
Plusieurs attestations de reconnaissances pour sa contribution à l’évolution de l’école marocaine

- Présentez nous votre association ?

Le plus souvent, l’idée de création d’une association vient d’une histoire personnelle, d’un vécu, d’un parcours parsemé de rêves, d’espoir et d’une grande volonté d’alléger les souffrances et de vouloir changer au mieux les choses. Il en est le cas de notre association. Je fais traîner une leucémie depuis 2002. Ma maladie m'a permis de vivre plus pour les autres et de les servir. de là est née AMAL.
AMAL (Association des Malades Atteints de Leucémies) a vu le jour le 16 avril 2011 par une trentaine de patients et parents ambitieux de combler le manque d’information, d’orientation et de voir une prise en charge meilleure de la leucémie au Maroc à commencer par l’éducation des patients et parents sur les possibilités de traitement et de monitoring, communiquer plus autour de la leucémie pour sensibiliser et mobiliser tous les acteurs à faire du cancer une priorité de santé publique au royaume.
En peu de temps, nous avons réussi à gagner la confiance de plusieurs partenaires et sommes actuellement membre de deux organisations internationales ICCCPO (International Childhood Cancer Parent Organizations) et CML Advocates Network.

- Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Les secrets de toute réussite sont L'ambition, la passion et la persévérance. Je considère que toute femme réussit bien sa vie mais ce n'est pas suffisant, il faut chercher le vrai épanouissement, il faut beaucoup d'écoute, de l'apprentissage, du respect et de tolérer un peu les différences qui sont souvent sources de richesses et certes assumer ses responsabilités vis-à-vis de soi et des autres.


- Quels sont vos projets ?

De grands projets sont à l’étude comme celui de construction d’une maison des parents au profit des malades et familles habitant loin du centre hospitalier. Nous avons aussi le projet « mon école à l’hôpital » au profit d’enfants scolarisés sous le traitement. Nous avons lancé un programme "Jeunes contre le cancer" pour la prévention contre le cancer au profit des écoliers, adolescents et jeunes des écoles. De grands rêves nous motivent grâce à notre présence à l’échelle nationale et internationale et nous comptons développer dans le futur plus de partenariats pour consolider tous les efforts à aller de l’avant.

- Que pensez-vous de la situation de la femme au Maroc ?

Le Maroc a connu une avancée considérable pour les droits de la femme, Mais peu de femmes marocaines compétentes ont pu accéder à des postes de décision et participer à la gestion de la chose publique. Il nous faut de l'égalité et de l'équité du genre dans la société et donner le droit à la femme de parler d'elle même car elle a tout sauf la reconnaissance suffisante qu'elle mérite.

- Votre avis sur lamarocaine.com ?

Je ne peux que féliciter votre site qui s'intéresse à la situation de la femme pour la valoriser et l'encourager à progresser. Nous avons besoin des médias pour avancer ensemble vers un lendemain meilleur

- Dernier mot

Je vous remercie pour l'intérêt que vous avez apporté à notre Association et bravo pour cette couverture. Nous vous considérons ainsi un partenaire médiatique de notre cause.

Réalisé par : Aziz HARCHA
La forme la plus courante de l'allergie au soleil, appelée lucite, désigne une réaction allergique cutanée déclenchée par l'exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Cette affection bénigne touche très majoritairement les femmes entre 15 et 35 ans. Quels sont ses symptômes caractéristiques et quel traitement est envisagé ?

Allergie au soleil : symptômes et traitement

Les symptômes de la lucite estivale :
En cas de réaction allergique aux rayons UV du soleil, la peau se couvre de plaques rouges ou de petits boutons (cloques), principalement sur les zones découvertes du corps, notamment au niveau des épaules, des bras, des jambes et du torse, plus rarement au visage. La lucite apparaît généralement après la première exposition solaire, particulièrement en cas d'ensoleillement important. Elle provoque des démangeaisons qui débutent fréquemment au niveau du décolleté. La lucite estivale bénigne peut apparaître pendant plusieurs années consécutives et disparaître par la suite.

Diagnostiquer et traiter une allergie au soleil :
Le médecin, dermatologue ou allergologue pose le diagnostic de l'allergie solaire par examen de la peau. Un phototest peut être réalisé pour mettre en évidence la réaction de la peau au soleil : il consiste en l'émission d'une petite quantité de rayons UV sur l'épaule ou le dos.
La prise en charge est simple. Pour éviter ou limiter le risque de réaction allergique cutanée, il est essentiel de s'exposer de manière progressive et mesurée au soleil. L'application d'une crème solaire à fort indice de protection est nécessaire. Enfin, certains compléments alimentaires comme le bêtacarotène, associés notamment au sélénium, et aux vitamines C et E, peuvent être indiqués pour renforcer l'autoprotection de la peau.

Des allergies solaires plus rares :
Certaines formes plus rares d'allergies au soleil se différencient de la lucite bénigne : comme la lucite polymorphe, qui se manifeste par des lésions cutanées sous forme de plaques rouges, et ce même en cas d'ensoleillement faible. Citons aussi l'urticaire solaire, qui se caractérise par des éruptions cutanées survenant très rapidement après l'exposition au soleil, et disparaissant à l'ombre.


Source: journaldesfemmes.com
La calvitie féminine, ou alopécie, correspond à une raréfaction ou une perte des cheveux. Selon les cas, elle peut être définitive ou bien temporaire.

Calvitie féminine : causes et traitements

Les causes d'une chute temporaire des cheveux sont généralement comportementales : soins capillaires inadaptés ou agressifs, stress, trichotillomanie, régime alimentaire déséquilibré. La perte de cheveux peut également être due à un traumatisme, aux effets secondaires de certains médicaments, ou bien à l'accouchement.
La calvitie féminine définitive est le plus souvent due à la ménopause. La protection assurée par les hormones féminines s'amenuise, causant une fragilisation des cheveux. L'hérédité peut également expliquer l'alopécie.

Les symptômes de la calvitie féminine :
L'alopécie féminine se manifeste par une perte de cheveux supérieure à la normale, soit supérieure à plus de 100 cheveux par jour.
Chez la femme, la chute de cheveux est plus diffuse que chez l'homme. La raréfaction des cheveux se manifeste de façon globale, en épargnant les côtés du cuir chevelu. Il est également possible d'observer un élargissement de la raie médiane.

Comment diagnostiquer la calvitie féminine ?
Le diagnostic de la calvitie féminine s'effectue en plusieurs étapes, afin d'en déterminer la cause et le traitement le plus adapté.
Dans un premier temps, le médecin procède à un questionnaire afin de connaître l'âge de la patiente, ses antécédents personnels et familiaux, et ses habitudes de coiffage. Questionnaire complété par un examen clinique du cuir chevelu.
Dans certains cas, des examens complémentaires seront nécessaires.

Quel traitement ?
S'il s'agit d'une alopécie temporaire, la chute cesse généralement après quelques mois et avec un traitement adapté. Le médecin peut prescrire un traitement à base de fer ou de zinc, ou bien l'application d'une lotion.
En cas d'alopécie définitive, une intervention chirurgicale peut être envisagée, afin de procéder à des micro-greffes folliculaires sous anesthésie locale.

Prévenir la calvitie féminine :
Il est possible d'éviter les chutes de cheveux en modifiant son régime alimentaire, son hygiène de vie, et ses habitudes cosmétiques.


Source: journaldesfemmes.com
Rabat - Les piqûres et les envenimations scorpioniques sont la première cause d'intoxication au Maroc avec 30.000 cas déclarés annuellement, a indiqué, jeudi à Rabat, Mme Rachida Solaymani-Bencheik, directeur du Centre anti-poison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM).

CAPM : Les piqûres et les envenimations scorpioniques, première cause d'intoxication au Maroc

"La première cause d'intoxications au Maroc, ce sont les piqûres et les envenimations scorpioniques", a-t-elle déclaré à la MAP en marge d'une rencontre de communication avec la presse.

"Nous avons 30.000 cas de piqûres de scorpions déclarés par an, mais parmi ces cas, il n'y a que 10 pc qui sont envenimés. Généralement, nous avons 0,1 pc de décès, particulièrement les enfants", a précisé Mme Soulaymani.

Les intoxications par les piqûres et les envenimations scorpioniques viennent en tête mais elles sont suivies par les intoxications alimentaires, les pesticides qui ne doivent pas être utilisés dans les maisons, les médicaments à cause de leur mauvaise utilisation ainsi que l'intoxication par le monoxyde de carbone, a-t-elle poursuivi.

Des médecins spécialisés du Centre en pharmaco-toxicologie assurent une permanence téléphonique 24h/24 7j/7 au 08001 000 180, a-t-elle précisé, faisant remarquer que les appels sur ce numéro proviennent à 70 pc des professionnels de santé.

Cette réunion de sensibilisation vise à sensibiliser les médias en vue de trouver des équilibres entre information et maîtrise de la panique de la population.

La banque de données de toxico-vigilance du Centre comprend actuellement plus de 230.000 cas de déclarations et est régulièrement exploitée pour dresser le profil épidémiologique des intoxications au Maroc, détecter les évolutions de morbidité et de létalité toxique, évaluer les thérapeutiques utilisées par les professionnels de santé, définir les facteurs de risque, les circonstances, les substances en cause et la population exposée.

Le CAPM est un service d'utilité publique du ministère de la Santé dont le rôle consiste à délivrer l'information sur tout produit potentiellement toxique, informer sur la conduite à tenir en cas d'intoxication et expliquer les premières mesures d'urgence à prendre sur le lieu de l'intoxication pur éviter d'éventuelles complications.


Source: Lemag
Il y a bien longtemps que l’érotisme n’est plus un tabou. Pas surprenant, donc, que ces messieurs soient toujours partants pour profiter des photos et vidéos offertes par milliers sur la toile. Vous avez pris votre chéri en flagrant délit ? Vous avez des doutes sur ses activités nocturnes ? Vous hésitez à fouiller dans son historique ? Commencez par dédramatiser :

Les hommes sont-ils tous fans des sites érotiques ?


Pas tous, mais presque...


Il y a ceux qui avouent : Conséquence logique de l’évolution des mœurs, les hommes ne se cachent plus et les plaisirs solitaires sont assumés, voire revendiqués.
Au rang des arguments en faveur des sites érotiques :
- l’hypocrite « C’est juste par curiosité », le mouton « Tout le monde le fait »,
- le viril « Je suis un homme, j’ai des besoins »,
- le poétique (et non moins fourbe) « Ce n’est pas parce que j’ai un jardin que je ne peux pas me promener en forêt »
- et le summum de la lâcheté « Il vaut mieux ça plutôt que je trompe ma femme ».
Toutes ces justifications possibles ont tendance à décomplexer les « pratiquants » et contaminer les autres : les timides ou les sérieux se lancent sans honte dans cette consommation sexuelle artificielle.
Et ceux qui nient : non, tous les mâles ne passent pas leur vie le nez fourré dans les jupons virtuels de ces dames. Il y a ceux qui ne voient pas l’intérêt, ceux qui aimeraient bien mais qui n’ont pas le temps, ceux que ça amuse plutôt que ça n’excite, et… Ceux qui mentent ! Réponses les plus courantes : « Moi ? Jamais ! », « Merci, j’ai passé l’âge », ou encore « J’ai ce qu’il me faut à la maison ». Ces mythomanes honteux ou soucieux de leur image ne sont pas à blâmer pour autant. Sexualité, désirs, fantasmes, besoins, toutes les pratiques qui relèvent de l’intimité n’ont pas à être avouées, confessées ou montrées. Même (et peut-être surtout) en couple. L’amour n’exclut pas la pudeur, et tant mieux !


Que cherchent-ils ?


De façon schématique, on peut dissocier les fans de sites érotiques en deux catégories : sains et malsains.
Dans le premier cas, la curiosité l’emporte et la recherche du plaisir n’est motivée que par un très innocent « il n’y a pas de mal à se faire du bien ». Vous pouvez trouver cette attitude immature ou répugnante, mais à petites doses, cette activité peut être bénéfique pour eux et sans grand risque pour vous et votre couple. Sur le plan physique, ils se soulagent de leur trop-plein de pulsions, s’assurent de leurs performances toujours au top ou s’entraînent pour mieux vous satisfaire. Mais le travail se fait surtout dans la tête : faire « comme les copains » et pouvoir participer aux discussions de macho sans passer pour un idiot, avoir une impression de liberté totale alors qu’ils sont « casés » et un sentiment de toute puissance alors qu’ils ne sont pas forcément toujours à la hauteur : le bonheur !
Dans le cas « malsain », la fréquentation de sites érotiques n’est qu’une réponse biaisée à un problème plus profond. Frustration et manque de communication dans le couple ? Plutôt qu’affronter vos problèmes sexuels et risquer d’en être responsable, l’homme-autruche se tait et contourne l’obstacle en comblant son manque secrètement. Cette pratique devient une obsession ? Vigilance ! Avec ce genre de sites, le risque est de tomber dans la facilité. Une consommation rapide, discrète, une sexualité accessible et efficace, tout pour les éloigner de la réalité et des plaisirs à deux. Manque d’aplomb ? S’il vous jure, écarlate et bégayant, qu’il est « tombé dessus par hasard » et qu’il ne recommencera plus jamais, vous entrez dans la peau de la marâtre et lui régresse dans le rôle de l’adolescent à la sexualité naissante. Avant toute chose, tâchez de rester un couple !


Comment réagir ?


S’inquiéter ? Non, votre homme est peut-être un peu (beaucoup ?) porté sur la chose, mais tout sauf anormal. Lui faire une scène ? Non plus, le gronder comme un enfant ne ferait que creuser un peu plus le fossé qui vous sépare sur cette question. En parler ? Si le comprendre vous permet de mieux l’accepter, n’hésitez pas à lui demander ce que ça lui apporte, l’effet que ça lui fait. Mais si ses réponses ont l’effet inverse (lui mal à l’aise, vous déçue, et disputes à gogo), abstenez-vous. Chacun son jardin secret, c’est possible et parfois préférable.
Culpabiliser ? Surtout pas ! Après une grossesse, pendant une période de stress ou n’importe quand, vous avez tout à fait le droit à une baisse de libido. Il ne peut ni vous le reprocher ni vous faire porter le chapeau de son goût du porno.

Positiver ? Tenter de voir le bon côté, voilà la solution. En comblant ainsi ses envies, votre homme n’aura plus besoin de vous harceler pour un énième câlin, et vous échapperez à l’éternelle discussion : nous sommes différents, nous n’avons pas les mêmes besoins, respecte mon rythme, je ne suis pas une machine ! Enfin, si regarder lui évite de consommer, vous aurez gagné sa fidélité. Avoir l’amour et la paix, que demande le peuple ?


Source: notrefamille.com


[caption id="attachment_4115" align="aligncenter" width="418"] Kirsten Dunst et Heidi Klum[/caption]

Après le tie&die l’été dernier,  à savoir des longueurs plus claires que le reste de la chevelure, une nouvelle tendance se dégage cette saison : les racines foncées sur des cheveux clairs. Les stars n’en démordent pas. Alors est ce que le look très “j’ai oublié d’aller chez le coiffeur” est une bonne idée ?

Oui si : on assume l’excentricité et qu’on donne du volume avec des ondulations sur le reste des cheveux. Dans ce cas, on opte pour un franc contraste pour montrer que c’est un choix pas un oubli.  Pour réussir l’effet racine, il faut absolument jouer sur le volume, ne pas laisser les cheveux plats.

Non si : vous avez les cheveux très fins, ultra-raides avec une raie sage. Cela donnera vraiment l’impression d’une négligence et non pas d’un choix. Si vos racines sont trop importantes ce n’est absolument pas une bonne idée cela donnera un résultat bicolore fort maladroit.

Les top : Rita Ora et Heidi Klum


Les ratés : Kirsten Dunst et Beyoncé








Source: La Nouvelle Tribune